M. Biden a aussi fait part de sa préoccupation au sujet de "la sécurité des journalistes" après qu'une frappe israélienne a détruit un immeuble abritant notamment les locaux de l'agence américaine AP à Gaza, selon un communiqué de la Maison Blanche.

"Le président a réaffirmé son fort soutien au droit d'Israël à se défendre contre les attaques à la roquette du Hamas et autres groupes terroristes à Gaza" et "condamné ces attaques indiscriminées contre des villes à travers Israël", d'après le texte.

Il a aussi "fait part de sa grande inquiétude au sujet de la violence entre les communautés en Israël. Il a salué les communiqués par le Premier ministre et d'autres dirigeants s'opposant à de telles actions haineuses".

Il a également "noté que cette phase actuelle du conflit avait tragiquement coûté la vie à des civils israéliens et palestiniens, y compris des enfants".

Le président américain a enfin "exprimé son soutien à des mesures pour permettre au peuple palestinien de jouir de la dignité, la sécurité, la liberté et les opportunités économiques qu'il mérite et a affirmé son soutien à une solution à deux Etats".

M. Biden a aussi fait part de sa préoccupation au sujet de "la sécurité des journalistes" après qu'une frappe israélienne a détruit un immeuble abritant notamment les locaux de l'agence américaine AP à Gaza, selon un communiqué de la Maison Blanche."Le président a réaffirmé son fort soutien au droit d'Israël à se défendre contre les attaques à la roquette du Hamas et autres groupes terroristes à Gaza" et "condamné ces attaques indiscriminées contre des villes à travers Israël", d'après le texte.Il a aussi "fait part de sa grande inquiétude au sujet de la violence entre les communautés en Israël. Il a salué les communiqués par le Premier ministre et d'autres dirigeants s'opposant à de telles actions haineuses".Il a également "noté que cette phase actuelle du conflit avait tragiquement coûté la vie à des civils israéliens et palestiniens, y compris des enfants".Le président américain a enfin "exprimé son soutien à des mesures pour permettre au peuple palestinien de jouir de la dignité, la sécurité, la liberté et les opportunités économiques qu'il mérite et a affirmé son soutien à une solution à deux Etats".