Au moins 102 personnes ont péri en raison de vents soufflant jusqu'à 130 km/h dans le nord au cours de la nuit de mercredi à jeudi, ont rapporté les autorités locales. Le bilan humain, amené à s'alourdir, les secouristes étant toujours à pied d'oeuvre dans les décombres, est principalement concentré dans les États d'Uttar Pradesh et du Rajasthan. Le district d'Agra, dans l'Uttar Pradesh, où se situe le Taj Mahal, est la région la plus lourdement affectée, avec 43 décès répertoriés pour le moment. Le célèbre mausolée moghol est quant à lui intact.

Dans un épisode météorologique distinct, la foudre a par ailleurs provoqué la veille la mort de 14 personnes dans l'État méridional d'Andra Pradesh. D'une rare violence, le vent de la tempête de sable a déraciné des arbres, abattu des murs de maisons, renversé des pylônes électriques. Des événements similaires surviennent chaque année en Inde mais généralement sans causer des destructions d'une telle ampleur.

Au moins 102 personnes ont péri en raison de vents soufflant jusqu'à 130 km/h dans le nord au cours de la nuit de mercredi à jeudi, ont rapporté les autorités locales. Le bilan humain, amené à s'alourdir, les secouristes étant toujours à pied d'oeuvre dans les décombres, est principalement concentré dans les États d'Uttar Pradesh et du Rajasthan. Le district d'Agra, dans l'Uttar Pradesh, où se situe le Taj Mahal, est la région la plus lourdement affectée, avec 43 décès répertoriés pour le moment. Le célèbre mausolée moghol est quant à lui intact.Dans un épisode météorologique distinct, la foudre a par ailleurs provoqué la veille la mort de 14 personnes dans l'État méridional d'Andra Pradesh. D'une rare violence, le vent de la tempête de sable a déraciné des arbres, abattu des murs de maisons, renversé des pylônes électriques. Des événements similaires surviennent chaque année en Inde mais généralement sans causer des destructions d'une telle ampleur.