"Au fond, Trump est un pragmatique qui ne s'embarrasse pas d'une réflexion doctrinale"

24/11/16 à 09:18 - Mise à jour à 09:19

Source: Le Vif/l'express

Anne Toulouse, journaliste, signe un essai stimulant, Dans la tête de Donald Trump (Stock). André Kaspi, spécialiste des Etats-Unis, est l'auteur de nombreux livres, dont Les Américains (Points histoire). Ils débattent de la tornade qui balaie la politique américaine.

Isolationnisme et protectionnisme vont-ils être les lignes directrices de l'administration Trump ?

Anne Toulouse : L'isolationnisme, vous savez, est aussi vieux que les Etats-Unis eux-mêmes. George Washington affirmait déjà que la politique américaine devait être " délivrée des alliances permanentes, avec quelque partie que ce soit du reste du monde ". La fédération américaine s'est formée sur le rejet de la puissance extérieure, bien avant que ne prenne forme, dans les années 1930, à l'approche du deuxième conflit mondial, un parti néo-isolationniste, emmené par l'aviateur Charles Lindbergh. Le slogan de ce dernier, " America first ", a d'ailleurs été repris par Donald Trump - slogan qu'il ne faut pas confondre avec " America only ". Pour le nouveau président, j'ai l'impression que l'enjeu n'est pas tant de se fermer au monde extérieur que de faire prévaloir, en toutes circonstances, les intérêts américains - voilà ce que signifie son " Amérique d'abord "... Et puis, le contexte n'est plus celui des années 1930 ; tant de liens économiques, stratégiques, culturels rattachent l'Amérique au reste du monde que la transposition pure et simple de l'isolationnisme d'un Washington ou d'un Lindbergh n'est pas possible.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires