Dès la Libération de 1918, les ministres songent... à s'augmenter

09/11/18 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Le Vif

A quoi peuvent aussi penser les membres du gouvernement aux prises avec un pays en ruines et un peuple affamé ? A arrondir leurs fins de mois en revoyant leur traitement à la hausse. Sans oser passer d'emblée à l'acte.

L'Armistice du 11 novembre 1918, c'est le début des ennuis pour ceux qui ont à relever le pays. Il faut penser à tout lors de ces semaines folles qui suivent immédiatement la Libération. Prendre à bras le corps une foule de problèmes. Des plus titanesques comme le redressement économique aux plus anodins comme l'uniformisation des heures de bureau dans les ministères.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires