La saturation des services de réanimation des hôpitaux a mis, dans certains cas lors de la crise sanitaire, des médecins devant le dilemme de la personne à sauver et de celle à "laisser mourir". Le personnel soignant face à la mort est le fil conducteur de Votre vie entre nos mains (1) de Philippe Siou. Celui qu'on a appelé le "mé...

La saturation des services de réanimation des hôpitaux a mis, dans certains cas lors de la crise sanitaire, des médecins devant le dilemme de la personne à sauver et de celle à "laisser mourir". Le personnel soignant face à la mort est le fil conducteur de Votre vie entre nos mains (1) de Philippe Siou. Celui qu'on a appelé le "médecin des stars" - il officie à l'hôpital américain de Neuilly, riche commune de la région parisienne - propose un récit romancé où le Dr Vlaminck, "confrère" déjà utilisé lors d'un précédent ouvrage, est confronté à des patients en fin présumée de vie avant et pendant la pandémie de Covid. Philippe Siou vulgarise ainsi les questionnements du personnel médical, déchiré entre le "Qu'est-ce qui nous permet de décider de la mort?" et le "Ne vaudrait-il pas mieux en finir d'un coup sec lorsqu'on est au bord du gouffre?", sur fond de système hospitalier à la fois négligé par les pouvoirs publics et soumis à une pression économique. Le Dr Vlaminck, lui, a choisi. Il veut être "un homme qui se donne aux autres même quand tout est perdu" et oeuvre au maximum pour donner toutes ses chances à la vie. L'auteur aborde encore les rapports parfois délicats des médecins avec le personnel infirmier ou avec les familles de patients et les conséquences psychologiques de cette profession sur des praticiens qui "ne sont pas vaccinés contre le malheur et la souffrance". Votre vie entre nos mains se veut, par la forme du récit, le plus accessible possible. Il pèche parfois par manque de subtilité, notamment à propos du regard porté sur les défenseurs du recours à l'euthanasie, dont l'auteur n'est vraisemblablement pas un partisan.