"62,4% des tests criblés montraient un profil compatible avec le variant Omicron" au début de la dernière semaine de l'année, contre 15% la précédente, a constaté l'agence publique dans sa dernière enquête hebdomadaire, publiée jeudi soir.

Cette progression du variant B.1.1.529, appelé Omicron, était attendue, car il est particulièrement contagieux et était déjà devenu majoritaire dans d'autres pays comme le Royaume-Uni, Portugal... et la Belgique.

Il a contribué à la flambée actuelle de cas, qui ont dépassé les 200.000 par jour en France mercredi et jeudi. Au total, les hôpitaux français accueillent 18.321 patients Covid dont 1.922 nouveaux admis uniquement entre mercredi et jeudi, et plus de 3.500 malades en soins critiques.

Face au raz-de-marée de contaminations, le gouvernement a annoncé lundi de nouvelles mesures de restrictions sanitaires comme le recours obligatoire au télétravail dans les entreprises concernées ou le retour des jauges pour les événements publics. L'exécutif a également décidé d'accélérer le calendrier pour le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, qui sera discuté dès lundi à l'Assemblée nationale puis le 5 janvier au Sénat avec une mise en oeuvre espérée le 15 janvier.

À quoi vous attendre si vous voyagez en France?

Certaines de ces nouvelles mesures pourraient bien impacter les Belges présents sur le territoire pour leurs vacances. Voici ce que vous devez savoir avant de boucler vos valises:

  • Quels documents sont nécessaires? La France reste encore un des pays les plus faciles d'accès quand on est Belge. Il n'y a pas encore de test imposé pour les personnes vaccinées. Seules une preuve de vaccination et une déclaration sur l'honneur attestant d'une absence de symptômes d'infection sont nécessaires pour entrer en France. Pour les non-vaccinés, un test négatif sera nécessaire, en plus de la déclaration sur l'honneur. Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de test.
  • Masque obligatoire? À compter d'aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans la rue et dans les lieux ouverts au public, dans de nombreux départements ou villes comme en région parisienne ou à Lyon. Le masque devra être porté par les personnes âgées de plus de 11 ans, "à l'exception des personnes circulant à l'intérieur de véhicules, des cyclistes et des usagers des deux-roues" ou des "personnes pratiquant une activité sportive". Pour rappel, le masque est également obligatoire dans les lieux publics clos, y compris ceux soumis au "pass sanitaire".
  • Pass sanitaire? Depuis le 1er juillet 2021, le pass sanitaire est reconnu pour les déplacements internes à l'espace européen. Pour la France il doit confirmer la preuve d'un cycle vaccinal complet ou la preuve d'un test PCR, voire d'un test antigénique négatif de moins de 72 heures. À partir du 15 janvier 2022, le pass sanitaire des plus de 18 ans ne sera plus valable pour la France si le rappel n'a pas été fait dans un délai de sept mois à compter de la dernière injection ou de la dernière infection.
  • Des conditions pour les loisirs? À partir du 3 janvier 2022 et pour trois semaines, les jauges sont rétablies pour les grands événements (2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur), les concerts debout sont interdits et la consommation debout est interdite dans les cafés et les bars.
"62,4% des tests criblés montraient un profil compatible avec le variant Omicron" au début de la dernière semaine de l'année, contre 15% la précédente, a constaté l'agence publique dans sa dernière enquête hebdomadaire, publiée jeudi soir. Cette progression du variant B.1.1.529, appelé Omicron, était attendue, car il est particulièrement contagieux et était déjà devenu majoritaire dans d'autres pays comme le Royaume-Uni, Portugal... et la Belgique.Il a contribué à la flambée actuelle de cas, qui ont dépassé les 200.000 par jour en France mercredi et jeudi. Au total, les hôpitaux français accueillent 18.321 patients Covid dont 1.922 nouveaux admis uniquement entre mercredi et jeudi, et plus de 3.500 malades en soins critiques. Face au raz-de-marée de contaminations, le gouvernement a annoncé lundi de nouvelles mesures de restrictions sanitaires comme le recours obligatoire au télétravail dans les entreprises concernées ou le retour des jauges pour les événements publics. L'exécutif a également décidé d'accélérer le calendrier pour le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, qui sera discuté dès lundi à l'Assemblée nationale puis le 5 janvier au Sénat avec une mise en oeuvre espérée le 15 janvier. Certaines de ces nouvelles mesures pourraient bien impacter les Belges présents sur le territoire pour leurs vacances. Voici ce que vous devez savoir avant de boucler vos valises: