En France, où le Nord est particulièrement exposé, 42 départements ont été placés en vigilance orange et la population priée d'éviter les régions boisées, le littoral et les sorties en mer.

Au Royaume-Uni, pays le plus touché par cette tempête hivernale, les transports aériens, ferroviaires et maritimes étaient perturbés, la tempête provoquant de fortes pluies et des rafales de plus de 130 km/h.

Le service météorologique britannique (Met Office) a placé l'Angleterre et le pays de Galles en alerte orange pour le vent une partie du pays jusqu'à 21H00 (locales et GMT) dimanche.

92.000 foyers étaient privés d'électricité au Royaume Uni et des cours d'eau sont sortis de leur lit.

Le Met Office a enregistré des rafales de vent frôlant les 150 km/h à Aberdaron, un village du nord du Pays de Galles.

Lire aussi: Sur Twitter, de l'humour très british face à la tempête Ciara

A Stanmore, dans le nord-ouest de Londres, une grue située sur un chantier s'est pliée en deux "comme si c'était un spaghetti", selon la photo publiée sur Twitter par une habitante, Lindsey Wells, 36 ans, qui a été interrogée par l'agence de presse britannique Press Association.

Des dizaines de vols ont été annulés ou retardés, la compagnie British Airways offrant la possibilité aux passagers devant arriver ou partir dimanche des aéroports londoniens de reporter leur vol. Virgin Atlantic a également annulé plusieurs vols au départ d'Heathrow, plus grand aéroport du pays.

La tempête Ciara balaie les côtes du sud de la Grande-Bretagne. © belga

Ferries interrompus

Network Rail, le propriétaire du réseau ferré britannique, a conseillé de ne pas se déplacer en train dimanche sauf si c'est "absolument nécessaire", et prévenu que le trafic pourrait être perturbé jusqu'à lundi matin. Plusieurs compagnies ferroviaires ont également décidé de réduire la fréquence et la vitesse des trains, voire d'annuler certaines dessertes en Ecosse.

En mer, la circulation des ferries dans la Manche entre Calais et Douvres a été interrompue dimanche midi "jusqu'à nouvel ordre".

La tempête a aussi entraîné le report de plusieurs matches de football au Royaume-Uni, ainsi que le match Ecosse-Angleterre du Tournoi des six nations de rugby féminin, des courses de chevaux...

Les parcs royaux sont fermés et la reine Elizabeth II n'a pas assisté à la traditionnelle messe du dimanche à Sandringham, sa résidence dans l'Est de l'Angleterre.

En Irlande, placée en vigilance orange avec risques d'inondations des régions côtières, 10.000 foyers, fermes et entreprises ont été privés d'électricité.

A Galway (Ouest), la cérémonie d'ouverture pour marquer le lancement de l'événement capitale européenne de la culture 2020, a été annulée samedi soir, et la compagnie aérienne Aer Lingus a mis en garde contre de possibles retards et annulations.

En Grande-Bretagne © reuters

Le transport aérien en Belgique est également touché, une soixantaine de vols au départ ou à destination de l'aéroport de Bruxelles ont été annulés.

Voir aussi: Un avion tente péniblement d'atterrir en pleine tempête (VIDEO)

Une alerte orange pour le vent avait été émise pour dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays. A Bruxelles, les forêts et parcs seront fermés dimanche et lundi et la Ligue de football belge a annoncé le report des matches du championnat prévus dimanche.

Lire aussi:La tempête Ciara n'épargne pas la Belgique: les principaux dégâts

Risque de vagues submersion

En Allemagne, les aéroports de Francfort, Berlin, Munich mais aussi Cologne et Hanovre ont annulé des décollages et atterissages.

Ces difficultés pourraient se poursuivre jusqu'à lundi alors que les services météorologiques allemands ont émis un avertissement jusqu'à lundi 18h locales (17h GMT).

Des lignes ferroviaires dans le Nord de l'Allemagne étaient également touchées avec des annulations de trains régionaux dans l'Etat régional de Basse-Saxe.

Au Luxembourg, les élèves des établissements scolaires publics seront dispensés de cours lundi, en raison d'un avis de tempête très violente pour cette journée.

En France, où des vents allant jusqu'à 140 km/h sont attendus, la vigilance orange couvre tout le nord du pays.

Dans la région Hauts-de-France, les préfectures ont appelé la population à limiter les déplacements et à ne pas se promener dans les forêts en raison des risques de chutes d'arbres, notamment dans la Somme, et à éviter le littoral en raison de risque de "vagues submersion".

La région a annoncé de "possibles perturbations sur le réseau de transports interurbain et scolaire".

A Lille comme à Boulogne-sur-Mer, parcs et jardins sont fermés toute la journée de dimanche, tandis qu'à Calais, la jetée ouest de la plage, lieu apprécié des promeneurs, est fermée depuis samedi soir.

Les sauveteurs en mer bénévoles de Calais ont dénoncé dimanche des comportements "inconscients" de la part de "véliplanchistes et amateurs de sport de glisse", sortis en mer malgré la tempête et les multiples appels à la prudence.

En France, où le Nord est particulièrement exposé, 42 départements ont été placés en vigilance orange et la population priée d'éviter les régions boisées, le littoral et les sorties en mer.Au Royaume-Uni, pays le plus touché par cette tempête hivernale, les transports aériens, ferroviaires et maritimes étaient perturbés, la tempête provoquant de fortes pluies et des rafales de plus de 130 km/h.Le service météorologique britannique (Met Office) a placé l'Angleterre et le pays de Galles en alerte orange pour le vent une partie du pays jusqu'à 21H00 (locales et GMT) dimanche.92.000 foyers étaient privés d'électricité au Royaume Uni et des cours d'eau sont sortis de leur lit. Le Met Office a enregistré des rafales de vent frôlant les 150 km/h à Aberdaron, un village du nord du Pays de Galles.Lire aussi: Sur Twitter, de l'humour très british face à la tempête Ciara A Stanmore, dans le nord-ouest de Londres, une grue située sur un chantier s'est pliée en deux "comme si c'était un spaghetti", selon la photo publiée sur Twitter par une habitante, Lindsey Wells, 36 ans, qui a été interrogée par l'agence de presse britannique Press Association. Des dizaines de vols ont été annulés ou retardés, la compagnie British Airways offrant la possibilité aux passagers devant arriver ou partir dimanche des aéroports londoniens de reporter leur vol. Virgin Atlantic a également annulé plusieurs vols au départ d'Heathrow, plus grand aéroport du pays.Ferries interrompusNetwork Rail, le propriétaire du réseau ferré britannique, a conseillé de ne pas se déplacer en train dimanche sauf si c'est "absolument nécessaire", et prévenu que le trafic pourrait être perturbé jusqu'à lundi matin. Plusieurs compagnies ferroviaires ont également décidé de réduire la fréquence et la vitesse des trains, voire d'annuler certaines dessertes en Ecosse.En mer, la circulation des ferries dans la Manche entre Calais et Douvres a été interrompue dimanche midi "jusqu'à nouvel ordre".La tempête a aussi entraîné le report de plusieurs matches de football au Royaume-Uni, ainsi que le match Ecosse-Angleterre du Tournoi des six nations de rugby féminin, des courses de chevaux... Les parcs royaux sont fermés et la reine Elizabeth II n'a pas assisté à la traditionnelle messe du dimanche à Sandringham, sa résidence dans l'Est de l'Angleterre.En Irlande, placée en vigilance orange avec risques d'inondations des régions côtières, 10.000 foyers, fermes et entreprises ont été privés d'électricité. A Galway (Ouest), la cérémonie d'ouverture pour marquer le lancement de l'événement capitale européenne de la culture 2020, a été annulée samedi soir, et la compagnie aérienne Aer Lingus a mis en garde contre de possibles retards et annulations.Le transport aérien en Belgique est également touché, une soixantaine de vols au départ ou à destination de l'aéroport de Bruxelles ont été annulés.Voir aussi: Un avion tente péniblement d'atterrir en pleine tempête (VIDEO) Une alerte orange pour le vent avait été émise pour dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays. A Bruxelles, les forêts et parcs seront fermés dimanche et lundi et la Ligue de football belge a annoncé le report des matches du championnat prévus dimanche.Lire aussi:La tempête Ciara n'épargne pas la Belgique: les principaux dégâts Risque de vagues submersionEn Allemagne, les aéroports de Francfort, Berlin, Munich mais aussi Cologne et Hanovre ont annulé des décollages et atterissages. Ces difficultés pourraient se poursuivre jusqu'à lundi alors que les services météorologiques allemands ont émis un avertissement jusqu'à lundi 18h locales (17h GMT).Des lignes ferroviaires dans le Nord de l'Allemagne étaient également touchées avec des annulations de trains régionaux dans l'Etat régional de Basse-Saxe.Au Luxembourg, les élèves des établissements scolaires publics seront dispensés de cours lundi, en raison d'un avis de tempête très violente pour cette journée.En France, où des vents allant jusqu'à 140 km/h sont attendus, la vigilance orange couvre tout le nord du pays.Dans la région Hauts-de-France, les préfectures ont appelé la population à limiter les déplacements et à ne pas se promener dans les forêts en raison des risques de chutes d'arbres, notamment dans la Somme, et à éviter le littoral en raison de risque de "vagues submersion".La région a annoncé de "possibles perturbations sur le réseau de transports interurbain et scolaire".A Lille comme à Boulogne-sur-Mer, parcs et jardins sont fermés toute la journée de dimanche, tandis qu'à Calais, la jetée ouest de la plage, lieu apprécié des promeneurs, est fermée depuis samedi soir.Les sauveteurs en mer bénévoles de Calais ont dénoncé dimanche des comportements "inconscients" de la part de "véliplanchistes et amateurs de sport de glisse", sortis en mer malgré la tempête et les multiples appels à la prudence.