Les pompiers de Bruxelles ont reçu 734 appel, aucun blessé

Les pompiers de Bruxelles ont été sollicités 734 fois entre minuit et 06h00 du matin lundi, soit plus du double d'un jour normal, indique le porte-parole Walter Derieuw. Dans 347 cas, il s'agissait d'une intervention médicale et une ambulance a été envoyée et dans les 387 autres cas, ce sont les pompiers qui ont dû intervenir, dont 321 fois en relation directe avec les intempéries.

"On a dénombré 72 arbres tombés sur la chaussée et 249 interventions pour des objets qui risquaient d'être emportés: gouttières, bacs à fleurs, fenêtres, balcons, éléments de signalisation, de façades, ...", explique le porte-parole. "Il n'y a plus aucun appel en attente mais cinq interventions sont encore en cours."

Plus de 700 interventions des secours en province de Liège

Les pompiers et les différentes zones de police sont intervenus plus de 700 fois en province de Liège à la suite des vents violents amenés dimanche par la tempête Ciara. Vers 21h00, les pompiers et la police de Liège recensaient plus de 460 interventions. Parmi celles-ci, un abribus s'est retourné chaussée de Tongres à Rocourt, un arbre est tombé sur une voiture rue Wérihet à Oupeye et une branche d'arbre a occasionné des dégâts à un bateau sur le quai Godefroid Kurth à Liège.

Les pompiers de la zone Hemeco (Hesabye-Meuse-Condroz) ont eux reçu plus d'une centaine d'appels. Aucun chiffre précis n'a encore été communiqué du côté des pompiers de Hesbaye, mais ils sont tout autant sollicités.

Dans la zone Vesdre-Hoëgne-Plateau, les hommes du feu sont intervenus à plus de 130 reprises dimanche. Une fuite de gaz a notamment eu lieu à la suite de la chute d'un arbre à proximité d'une citerne. Selon les pompiers, la plupart des interventions restent des arbres couchés sur la route, des câbles et pylônes électriques arrachés, des tuiles et des toitures qui s'envolent et divers objets qui encombrent la voie publique.

Namur: Les pompiers de la zone NAGE sont intervenus plus de 300 fois

La zone de secours NAGE (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) est intervenue plus 300 fois dimanche en raison de la tempête Ciara, a indiqué vers 22h00 son chef de corps, Pierre Bocca. Les appels se multiplient depuis 20h00 et les pompiers craignent une nuit très agitée.

Les dix communes de la zone sont touchées. Comme ailleurs, ce sont des arbres, des câbles électriques et des toitures qui ont été victimes du vent généré par la tempête Ciara. "On craint que cela continue jusqu'à demain matin, sachant que l'alerte orange est donnée jusqu'à 08h00 et pourrait être prolongée", a prévenu Pierre Bocca. "Le cas échéant, nous continuerons à mobiliser du personnel supplémentaire."

Un pompier blessé lors d'une intervention au CHR d'Auvelais

Des rouleaux et plaques d'isolation se sont envolés du toit du CHR d'Auvelais dimanche vers 18h00, indique la zone de secours Val de Sambre. Un pompier s'est fracturé la main en se protégeant.

Les pompiers venaient sur le site pour intervenir, sachant que du matériel de construction était stocké en mauvaise posture sur le toit pour des travaux en cours. Alors qu'ils étaient sur le parking de l'hôpital, des rouleaux et plaques se sont envolés dans leur direction. C'est en repoussant une plaque d'environ 50 kg qui se dirigeait vers lui que le pompier s'est fracturé la main. Une dizaine de voitures ont également été endommagées.

Dans l'ensemble, les pompiers de la zone Val de Sambre (Floreffe, Fosses-la-Ville, Jemeppe-sur-Sambre, Mettet, Sambreville, Sombreffe ) sont intervenus plus de 130 fois dimanche en raison de la tempête Ciara, précise leur chef de corps, Marc Gilbert. Comme ailleurs, ce sont essentiellement des chutes d'arbres et de branches, des câbles électriques arrachés et des toitures en partie détruites qui ont posé problème.

Des abribus brisés, des arbres arrachés et des toitures endommagées à Bruxelles

De nombreux dégâts ont encore été recensés dimanche en fin d'après-midi à Bruxelles suite au vent fort. Les vitres de deux abribus, l'un sur le boulevard Botanique à Saint-Josse-ten-Noode et l'autre sur le boulevard Lambermont à Schaerbeek, se sont brisées, selon divers sites d'informations routières. De nombreux arbres sont également encore tombés, notamment rue du Pommier à Anderlecht et rue Frans Verdonck à Evere où une voiture a été endommagée, ainsi qu'à Forest.

A Neder-over-Heembeek, c'est un abri pour des containers de déchets qui s'est envolé avenue de Versailles.

Des dégâts de toiture ont aussi été signalés chaussée de Gand à Bruxelles et à Saint-Josse-ten-Noode. Enfin, la police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles a fait fermer de nouvelles artères, notamment la rue de l'Ermitage à Ixelles en raison d'une intervention des pompiers, ainsi que la chaussée de Waterloo à Bruxelles, entre les rues de l'Abbaye et de La Bascule, a-t-elle annoncé sur son compte Twitter. La rue de l'Evêque, dans le centre-ville, a quant à elle été rouverte à la circulation. Elle avait été fermée vers 16h00 après que des châssis d'un bâtiment en chantier sont tombés sur la voie publique.

Une dame blessée par la chute d'un arbre à Waasmunster

Une dame a été blessée dimanche à Waasmunster quand un arbre est tombé sur sa voiture.

La blessée était sur le point de monter dans sa voiture quand un arbre est tombé sur son véhicule. Les pompiers sont intervenus pour lui venir en aide. Elle souffre d'une blessure à la tête et de plusieurs fractures. A Gand, un échafaudage placé sur la Gasmeterlaan s'est effondré à cause du vent. L'Antwerpsesteenweg a aussi dû être fermée à la circulation pendant un temps car une grue semblait instable à cause des bourrasques. Les services de secours ont déjà reçu 430 appels pour la zone: surtout pour des chutes d'arbres ou des dégâts aux toitures. Outre cet incident de personne, on ne répertorie dimanche soir que des dégâts matériel dans la province de Flandre orientale.

Belga
© Belga

Une vingtaine d'interventions par heure en Wallonie picarde (Hainaut)

La tempête Ciara n'épargne pas le Hainaut occidental. Les services de secours en Wallonie picarde effectuent en moyenne une vingtaine d'interventions par heure depuis la fin de matinée.

Les interventions consistent "essentiellement" en des "tronçonnages d'arbres et d'arbustes couchés sur les routes", précise Olivier Lowagie, officier supérieur de la zone de secours de Wallonie picarde. "Nous avons aussi eu des interventions pour des câbles tombés sur la voie publique."

Mouscron a été la première et la principale ville touchée depuis le début des rafales de vent. "Nous sommes ensuite intervenus dans les régions de Tournai, Ath et Lessines, toujours sans gravité." Une cinquantaine d'hommes sont sur le terrain, et aucun blessé n'était à déplorer à 16h.

A Antoing, la commune a décidé d'interdire la tenue de rendez-vous sportifs au stade communal. Des barrières de sécurité ont été placées autour du complexe. Tous les parcs ont aussi été fermés et certaines rues proches du château médiéval ont été interdites à la circulation.

Accident de la route, arbres et poteaux arrachés, toitures endommagées en Brabant wallon

Les pompiers du Brabant wallon ont eu à gérer plus de 300 interventions depuis dimanche matin, a-t-on appris auprès d'un dispatcheur de la centrale nivelloise.

Les équipes de sapeurs de Braine-l'Alleud, Jodoigne, Nivelles, Tubize et Wavre ont été fortement mobilisés dès la fin de la matinée, lorsque la tempête Ciara a touché la région. Les interventions ont essentiellement concerné des arbres et des branchages tombés sur les voiries ou menaçant de provoquer des dégâts. Des poteaux électriques se sont également effondrés sur la voie publique, dont un sur la N228 à Limelette, dans l'entité d'Ottignies/Louvain-la-Neuve. A Wavre, une partie de la rue de l'Etoile a été fermée à la circulation après la chute de trois arbres sur la voirie. Trois personnes ont été blessées lors d'un accident survenu sur l'autoroute E411 à Corroy-le-Grand, en direction de Luxembourg. Les pompiers restent mobilisés sur l'ensemble du territoire brabançon.

150 interventions à Dinant et Philippeville

Les pompiers des différentes casernes de la zone Dinaphi (Dinant-Philippeville) sont intervenus près de 150 fois sur l'ensemble de leur zone depuis dimanche 10h00, a indiqué dimanche à 19h30 le directeur opérationnel de la zone, Marc Léonard.

En un peu plus de deux heures, les secours de la zone ont eu près de 100 interventions supplémentaires. Le plus souvent du même type, comme des arbres couchés sur la route, des toitures envolées ou des câbles électriques arrachés. "On a pas mal de missions mais dont la gravité est relative", précise Marc Léonard. Environ 100 pompiers sont mobilisés sur l'ensemble de la zone Dinaphi.

belga
© belga

Les interventions sont essentiellement liées à des chutes d'arbres ou à des toitures envolées. "Pour le moment, cela se concentre surtout sur la zone de Philippeville", précise Marc Léonard. "Si des dégâts sont constatés un peu partout, c'est cette zone qui est la plus touchée. On a des interventions, mais il n'y a rien de dramatique à signaler pour l'instant".

Selon le gestionnaire du réseau de distribution de gaz et d'électricité Orès, des pannes d'électricité sont à signaler notamment à Hamois et Walcourt. A Anhée, un poteau électrique est tombé au niveau de la route de Rouillon (N932). La voirie est fermée à la circulation le temps de l'intervention.

Un arbre s'effondre sur le halage du bord de Sambre à Namur

Un arbre s'est effondré dimanche après-midi sur le halage du bord de Sambre à Namur, en raison des intempéries. Heureusement, personne ne se trouvait sur son chemin lors de sa chute. Pour le reste, la capitale wallonne et ses alentours ont relativement été épargnés par la tempête Ciara jusqu'à présent. La situation devrait cependant se compliquer dans les heures à venir, craignent les pompiers.

L'arbre s'est effondré à proximité du centre sportif Tabora. Initialement situé sur le trottoir de l'avenue de Tabora, il a été entièrement déraciné par la force du vent pour terminer sa course plusieurs mètres plus bas, sur le halage et en partie dans la Sambre. La direction des voies navigables de Namur était sur place vers 17h00 pour faire le point de la situation. Comme la circulation fluviale est en partie impossible et que les bateaux ne peuvent plus se croiser, les bateliers sont prévenus aux écluses afin qu'ils prennent toutes les précautions.

Une équipe devrait par ailleurs intervenir lundi afin d'évacuer l'arbre. Hormis ce fait marquant, la zone de secours Nage (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) a été appelée pour une centaine d'interventions depuis le début de la journée dimanche. "Il n'y a pas d'endroits spécifiques, c'est assez généralisé", a précisé son chef de corps, Pierre Bocca. "Il s'agit essentiellement de chutes d'arbres ou de branches, de câbles arrachés ou de toitures en partie emportées. Rien de dramatique donc pour l'instant. En revanche, la météo annonce des vents jusqu'à 130 km/h dans la soirée et la pluie arrive, donc on peut craindre que cela se complique." Pour faire face au pire, du personnel a été rappelé au poste de Namur et tous les volontaires sont disponibles dans tous les postes de la zone.

belga
© belga

Chutes d'arbres sur l'E42 à Herve et sur des Nationales à Modave, Soumagne et Thimister

Un arbre a chuté dimanche soir sur l'autoroute E42 à hauteur de Chaineux (Herve, province de Liège), en direction de Saint-Vith, selon le site de la police fédérale de la route. Plusieurs autres arbres sont tombés en début de soirée sur la Nationale 641, à hauteur de Modave, sur la Nationale 604 à Soumagne et sur la Nationale 3 à Thimister-Clermont.

Vers 18h20 dimanche soir, un arbre est tombé sur l'autoroute E42 en direction de Saint-Vith. Le passage est difficile et la circulation se fait au pas. Depuis 18h00, un autre arbre entrave la Nationale 641 à Modave. La route est fermée à la circulation et des déviations locales ont été mises en place.

La Nationale 604 est également fermée à la circulation dans les deux sens, à hauteur de Soumagne, pour une autre chute d'arbre. Enfin, à Thimister-Clermont, un arbre est tombé sur la Nationale 3 et a arraché des câbles électriques qui pendent désormais dangereusement sur la chaussée, selon la police fédérale. La circulation est à l'arrêt et la chaussée a été fermée à la circulation. Ces dégâts sont dus à la tempête Ciara qui touche le pays depuis 10h00 dimanche matin. Le vent pourrait atteindre dimanche soir des rafales jusqu'à 130 km/h dans certaines régions. La tempête devrait quitter la Belgique dans la matinée de lundi.

Plusieurs arbres sont tombés sur les routes en région liégeoise

Plusieurs arbres sont tombés dimanche en début d'après-midi sur différentes routes de la région liégeoise, indique le site de la police fédérale de la route. Neupré, Saint-Georges-sur-Meuse et Fléron sont notamment touchés.

Vers 13h10, la Nationale 638 à hauteur de Plainevaux (Neupré) a été fermée à la suite de la chute d'un arbre, qui entrave les deux sens de la circulation. Des déviations locales ont été mises en place.

Une vingtaine de minutes plus tard, l'autoroute E42 en direction de Liège et en venant de Mons a également été touchée par une chute d'arbre, à hauteur de Saint-Georges-sur-Meuse. Deux bandes de l'autoroute sont obstruées et la circulation est fortement ralentie à cet endroit. Du côté de Fléron, depuis 13h40, la Nationale 621 est aussi fermée à la circulation pour une autre chute d'arbre. Les pompiers de Liège indiquent qu'ils reçoivent environ un appel toutes les 30 secondes depuis 13h00 dimanche.

Les hommes du feu ont dû intervenir pour diverses chutes d'arbres et pour des toitures envolées à Liège, Ans et sur les hauteurs du Sart-Tilman. Ces dégâts sont dus à la tempête Ciara qui touche le pays depuis 10h00 dimanche matin. Le vent pourrait atteindre des rafales jusqu'à 120 km/h dans certaines régions. La tempête devrait quitter la Belgique lundi matin. La tempête Ciara qui traverse actuellement la Belgique a provoqué des dégâts dans la région de Charleroi dès dimanche matin. Les pompiers de la zone Hainaut-Est ont été requis à plusieurs reprises pour diverses interventions.

Une partie de la toiture de la piscine de Huy s'est envolée

Une partie de la toiture de la piscine de Huy a été emportée par les rafales de vent dimanche en fin d'après-midi, indiquent les pompiers de la zone Hemeco (Hesbaye-Meuse-Condroz). Il n'y a pas de blessé.

Les pompiers sont intervenus vers 16h30 avenue Godin-Parnajon. Environ 30 mètres carrés de la toiture s'étaient envolés. L'intervention - qui consistait à sécuriser le toit avec une bâche - a été compliquée en raison des conditions climatiques. Elle a duré trois heures.

Un arbre est aussi tombé dimanche après-midi sur une habitation à Huy (province de Liège), indiquent les pompiers de la zone Hemeco (Hesbaye-Meuse-Condroz). On ne dénombre pas de blessé.

Les hommes du feu ont été contactés vers 15h30 à la suite de la chute d'un arbre sur une habitation située dans la rue Entre-Deux-Thiers, à Huy. Une partie de l'arbre s'est retrouvée dans la chambre à coucher. Personne n'a toutefois été blessé. Les pompiers de la zone Hemeco comptaient dimanche, vers 16h30, une cinquantaine d'interventions dues à la tempête Ciara qui touchait le pays depuis la matinée.

Dimanche vers 09h30, les pompiers ont été appelés sur le parking du magasin Brico Plan-It de Châtelineau. Un chapiteau installé sur le parking de l'enseigne menaçait de s'envoler. Les hommes du feu sont également intervenus à la rue à Loverval, où un arbre s'était couché sur la route. Les pompiers ont procédé à son tronçonnage, libérant les deux voies de circulation. Une troisième intervention a eu lieu à Marchienne-au-Pont. Le luminaire d'un lampadaire menaçait de tomber sur la route. La zone de secours est intervenue avec la grande échelle afin d'évacuer la pièce.

belga
© belga

Un arbre chute sur la N5 à Gerpinnes, une rue fermée à la circulation à Gouy-lez-Piéton

Un arbre a chuté dimanche sur la nationale 5 à Gerpinnes en raison des rafales de vent de la tempête Ciara, indiquent les pompiers. La route a été fermée à la circulation dans les deux sens. La commune de Courcelles a décidé d'interdire la circulation dans la rue de la Fléchère à Gouy-lez-Piéton. Un poteau électrique menace de chuter.

Dimanche en milieu d'après-midi, un arbre a chuté sur la N5 (chaussée de Philippeville) à Gerpinnes. La circulation a été bloquée dans les deux sens. Les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est sont intervenus sur place pour tronçonner l'arbre. La commune de Courcelles a également décidé de fermer la rue de la Fléchère à Gouy-lez-Piéton à la circulation. Un poteau électrique menace de chuter. La police de la zone des Trieux est présente sur place. Les services d'Orès ont également été appelés sur place.

Dans le Limbourg, on évoque comme un peu partout en Belgique des chutes d'arbres, des panneaux de signalisation envolés ou des toitures endommagées. A Lanaken, le bourgmestre a annoncé que tous les établissements scolaires et d'accueil d'enfants garderaient portes closes lundi par mesure de précaution.

Près de 200 interventions dans le Luxembourg pour des chutes d'arbres et de tuiles

Les pompiers de la province de Luxembourg sont intervenus à plus de 170 reprises dimanche sur l'ensemble du territoire provincial, à la suite des vents violents qui soufflent sur le pays. Des routes ont été fermées et des personnes ont dû être relogées.

Toitures endommagées, routes obstruées en raison de chutes de branches ou d'arbres: la zone de secours Luxembourg a effectué plus de 170 interventions dimanche entre 09h00 et 18h30. "Tronçonnage, risques d'effondrement, quelques pompages... Beaucoup de petites interventions", résumait le commandant Stéphane Thiry en fin de journée. Entre 80 et 100 pompiers ont été déployés sur le terrain tout au long de la journée. Concentrées sur le nord de la province dans le courant de la matinée, les missions se sont progressivement généralisées à l'ensemble du territoire. Plusieurs routes ont dû être fermées à la circulation en raison de la dangerosité que représentaient les arbres en bordure de voiries. C'est notamment le cas à Hotton, où l'on dénombrait trois arbres tombés sur la route de l'Ansenne, entre les hauteurs du village et la carrière de Marenne. Dans la commune de Hotton toujours, deux arbres se sont écrasés sur une maisonnette du centre Croix-Rouge pour demandeurs d'asile de Melreux. Aucun blessé n'est à déplorer, mais les occupants ont été relogés ailleurs dans le centre.

Le vent responsable de nombreux dégâts en Flandre

La tempête Ciara provoque également dégâts et embarras de circulation en Flandre.

A Anvers, les pompiers ont déjà reçu plus de 400 appels. Les rafales de vent ont causé des embarras de circulation mais aussi l'interruption d'une ligne de tram dans le district de Borgerhout. La tempête perturbe également les activités de la zone portuaire, où plusieurs terminaux ont interrompu le travail pour des raisons de sécurité.

Les plus gros navires ont été interdits. Et une partie du toit d'un entrepôt du groupe Katoen Natie s'est envolée. A Londerzeel, dans le Brabant flamand, une douzaine d'arbres se sont effondrés sur une caténaire. Le trafic ferroviaire y est à l'arrêt. Les pompiers sont tout autant sollicités dans le Limbourg, où la plupart des interventions ont trait à des chutes d'arbres. "La tempête n'a pas encore atteint son intensité maximale. Nous nous attendons à recevoir encore beaucoup d'appels au cours de la soirée et de la nuit", a commenté un secouriste de la zone du sud-ouest du Limbourg.

La tempête devrait quitter la Belgique lundi dans le courant de la journée.

Les pompiers de Bruxelles ont été sollicités 734 fois entre minuit et 06h00 du matin lundi, soit plus du double d'un jour normal, indique le porte-parole Walter Derieuw. Dans 347 cas, il s'agissait d'une intervention médicale et une ambulance a été envoyée et dans les 387 autres cas, ce sont les pompiers qui ont dû intervenir, dont 321 fois en relation directe avec les intempéries."On a dénombré 72 arbres tombés sur la chaussée et 249 interventions pour des objets qui risquaient d'être emportés: gouttières, bacs à fleurs, fenêtres, balcons, éléments de signalisation, de façades, ...", explique le porte-parole. "Il n'y a plus aucun appel en attente mais cinq interventions sont encore en cours." Les pompiers et les différentes zones de police sont intervenus plus de 700 fois en province de Liège à la suite des vents violents amenés dimanche par la tempête Ciara. Vers 21h00, les pompiers et la police de Liège recensaient plus de 460 interventions. Parmi celles-ci, un abribus s'est retourné chaussée de Tongres à Rocourt, un arbre est tombé sur une voiture rue Wérihet à Oupeye et une branche d'arbre a occasionné des dégâts à un bateau sur le quai Godefroid Kurth à Liège. Les pompiers de la zone Hemeco (Hesabye-Meuse-Condroz) ont eux reçu plus d'une centaine d'appels. Aucun chiffre précis n'a encore été communiqué du côté des pompiers de Hesbaye, mais ils sont tout autant sollicités. Dans la zone Vesdre-Hoëgne-Plateau, les hommes du feu sont intervenus à plus de 130 reprises dimanche. Une fuite de gaz a notamment eu lieu à la suite de la chute d'un arbre à proximité d'une citerne. Selon les pompiers, la plupart des interventions restent des arbres couchés sur la route, des câbles et pylônes électriques arrachés, des tuiles et des toitures qui s'envolent et divers objets qui encombrent la voie publique. La zone de secours NAGE (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) est intervenue plus 300 fois dimanche en raison de la tempête Ciara, a indiqué vers 22h00 son chef de corps, Pierre Bocca. Les appels se multiplient depuis 20h00 et les pompiers craignent une nuit très agitée.Les dix communes de la zone sont touchées. Comme ailleurs, ce sont des arbres, des câbles électriques et des toitures qui ont été victimes du vent généré par la tempête Ciara. "On craint que cela continue jusqu'à demain matin, sachant que l'alerte orange est donnée jusqu'à 08h00 et pourrait être prolongée", a prévenu Pierre Bocca. "Le cas échéant, nous continuerons à mobiliser du personnel supplémentaire." Des rouleaux et plaques d'isolation se sont envolés du toit du CHR d'Auvelais dimanche vers 18h00, indique la zone de secours Val de Sambre. Un pompier s'est fracturé la main en se protégeant.Les pompiers venaient sur le site pour intervenir, sachant que du matériel de construction était stocké en mauvaise posture sur le toit pour des travaux en cours. Alors qu'ils étaient sur le parking de l'hôpital, des rouleaux et plaques se sont envolés dans leur direction. C'est en repoussant une plaque d'environ 50 kg qui se dirigeait vers lui que le pompier s'est fracturé la main. Une dizaine de voitures ont également été endommagées. Dans l'ensemble, les pompiers de la zone Val de Sambre (Floreffe, Fosses-la-Ville, Jemeppe-sur-Sambre, Mettet, Sambreville, Sombreffe ) sont intervenus plus de 130 fois dimanche en raison de la tempête Ciara, précise leur chef de corps, Marc Gilbert. Comme ailleurs, ce sont essentiellement des chutes d'arbres et de branches, des câbles électriques arrachés et des toitures en partie détruites qui ont posé problème. De nombreux dégâts ont encore été recensés dimanche en fin d'après-midi à Bruxelles suite au vent fort. Les vitres de deux abribus, l'un sur le boulevard Botanique à Saint-Josse-ten-Noode et l'autre sur le boulevard Lambermont à Schaerbeek, se sont brisées, selon divers sites d'informations routières. De nombreux arbres sont également encore tombés, notamment rue du Pommier à Anderlecht et rue Frans Verdonck à Evere où une voiture a été endommagée, ainsi qu'à Forest. A Neder-over-Heembeek, c'est un abri pour des containers de déchets qui s'est envolé avenue de Versailles. Des dégâts de toiture ont aussi été signalés chaussée de Gand à Bruxelles et à Saint-Josse-ten-Noode. Enfin, la police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles a fait fermer de nouvelles artères, notamment la rue de l'Ermitage à Ixelles en raison d'une intervention des pompiers, ainsi que la chaussée de Waterloo à Bruxelles, entre les rues de l'Abbaye et de La Bascule, a-t-elle annoncé sur son compte Twitter. La rue de l'Evêque, dans le centre-ville, a quant à elle été rouverte à la circulation. Elle avait été fermée vers 16h00 après que des châssis d'un bâtiment en chantier sont tombés sur la voie publique.Une dame a été blessée dimanche à Waasmunster quand un arbre est tombé sur sa voiture. La blessée était sur le point de monter dans sa voiture quand un arbre est tombé sur son véhicule. Les pompiers sont intervenus pour lui venir en aide. Elle souffre d'une blessure à la tête et de plusieurs fractures. A Gand, un échafaudage placé sur la Gasmeterlaan s'est effondré à cause du vent. L'Antwerpsesteenweg a aussi dû être fermée à la circulation pendant un temps car une grue semblait instable à cause des bourrasques. Les services de secours ont déjà reçu 430 appels pour la zone: surtout pour des chutes d'arbres ou des dégâts aux toitures. Outre cet incident de personne, on ne répertorie dimanche soir que des dégâts matériel dans la province de Flandre orientale.La tempête Ciara n'épargne pas le Hainaut occidental. Les services de secours en Wallonie picarde effectuent en moyenne une vingtaine d'interventions par heure depuis la fin de matinée.Les interventions consistent "essentiellement" en des "tronçonnages d'arbres et d'arbustes couchés sur les routes", précise Olivier Lowagie, officier supérieur de la zone de secours de Wallonie picarde. "Nous avons aussi eu des interventions pour des câbles tombés sur la voie publique." Mouscron a été la première et la principale ville touchée depuis le début des rafales de vent. "Nous sommes ensuite intervenus dans les régions de Tournai, Ath et Lessines, toujours sans gravité." Une cinquantaine d'hommes sont sur le terrain, et aucun blessé n'était à déplorer à 16h. A Antoing, la commune a décidé d'interdire la tenue de rendez-vous sportifs au stade communal. Des barrières de sécurité ont été placées autour du complexe. Tous les parcs ont aussi été fermés et certaines rues proches du château médiéval ont été interdites à la circulation. Les pompiers du Brabant wallon ont eu à gérer plus de 300 interventions depuis dimanche matin, a-t-on appris auprès d'un dispatcheur de la centrale nivelloise. Les équipes de sapeurs de Braine-l'Alleud, Jodoigne, Nivelles, Tubize et Wavre ont été fortement mobilisés dès la fin de la matinée, lorsque la tempête Ciara a touché la région. Les interventions ont essentiellement concerné des arbres et des branchages tombés sur les voiries ou menaçant de provoquer des dégâts. Des poteaux électriques se sont également effondrés sur la voie publique, dont un sur la N228 à Limelette, dans l'entité d'Ottignies/Louvain-la-Neuve. A Wavre, une partie de la rue de l'Etoile a été fermée à la circulation après la chute de trois arbres sur la voirie. Trois personnes ont été blessées lors d'un accident survenu sur l'autoroute E411 à Corroy-le-Grand, en direction de Luxembourg. Les pompiers restent mobilisés sur l'ensemble du territoire brabançon. Les pompiers des différentes casernes de la zone Dinaphi (Dinant-Philippeville) sont intervenus près de 150 fois sur l'ensemble de leur zone depuis dimanche 10h00, a indiqué dimanche à 19h30 le directeur opérationnel de la zone, Marc Léonard. En un peu plus de deux heures, les secours de la zone ont eu près de 100 interventions supplémentaires. Le plus souvent du même type, comme des arbres couchés sur la route, des toitures envolées ou des câbles électriques arrachés. "On a pas mal de missions mais dont la gravité est relative", précise Marc Léonard. Environ 100 pompiers sont mobilisés sur l'ensemble de la zone Dinaphi. Les interventions sont essentiellement liées à des chutes d'arbres ou à des toitures envolées. "Pour le moment, cela se concentre surtout sur la zone de Philippeville", précise Marc Léonard. "Si des dégâts sont constatés un peu partout, c'est cette zone qui est la plus touchée. On a des interventions, mais il n'y a rien de dramatique à signaler pour l'instant". Selon le gestionnaire du réseau de distribution de gaz et d'électricité Orès, des pannes d'électricité sont à signaler notamment à Hamois et Walcourt. A Anhée, un poteau électrique est tombé au niveau de la route de Rouillon (N932). La voirie est fermée à la circulation le temps de l'intervention. Un arbre s'est effondré dimanche après-midi sur le halage du bord de Sambre à Namur, en raison des intempéries. Heureusement, personne ne se trouvait sur son chemin lors de sa chute. Pour le reste, la capitale wallonne et ses alentours ont relativement été épargnés par la tempête Ciara jusqu'à présent. La situation devrait cependant se compliquer dans les heures à venir, craignent les pompiers. L'arbre s'est effondré à proximité du centre sportif Tabora. Initialement situé sur le trottoir de l'avenue de Tabora, il a été entièrement déraciné par la force du vent pour terminer sa course plusieurs mètres plus bas, sur le halage et en partie dans la Sambre. La direction des voies navigables de Namur était sur place vers 17h00 pour faire le point de la situation. Comme la circulation fluviale est en partie impossible et que les bateaux ne peuvent plus se croiser, les bateliers sont prévenus aux écluses afin qu'ils prennent toutes les précautions. Une équipe devrait par ailleurs intervenir lundi afin d'évacuer l'arbre. Hormis ce fait marquant, la zone de secours Nage (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) a été appelée pour une centaine d'interventions depuis le début de la journée dimanche. "Il n'y a pas d'endroits spécifiques, c'est assez généralisé", a précisé son chef de corps, Pierre Bocca. "Il s'agit essentiellement de chutes d'arbres ou de branches, de câbles arrachés ou de toitures en partie emportées. Rien de dramatique donc pour l'instant. En revanche, la météo annonce des vents jusqu'à 130 km/h dans la soirée et la pluie arrive, donc on peut craindre que cela se complique." Pour faire face au pire, du personnel a été rappelé au poste de Namur et tous les volontaires sont disponibles dans tous les postes de la zone. Un arbre a chuté dimanche soir sur l'autoroute E42 à hauteur de Chaineux (Herve, province de Liège), en direction de Saint-Vith, selon le site de la police fédérale de la route. Plusieurs autres arbres sont tombés en début de soirée sur la Nationale 641, à hauteur de Modave, sur la Nationale 604 à Soumagne et sur la Nationale 3 à Thimister-Clermont. Vers 18h20 dimanche soir, un arbre est tombé sur l'autoroute E42 en direction de Saint-Vith. Le passage est difficile et la circulation se fait au pas. Depuis 18h00, un autre arbre entrave la Nationale 641 à Modave. La route est fermée à la circulation et des déviations locales ont été mises en place. La Nationale 604 est également fermée à la circulation dans les deux sens, à hauteur de Soumagne, pour une autre chute d'arbre. Enfin, à Thimister-Clermont, un arbre est tombé sur la Nationale 3 et a arraché des câbles électriques qui pendent désormais dangereusement sur la chaussée, selon la police fédérale. La circulation est à l'arrêt et la chaussée a été fermée à la circulation. Ces dégâts sont dus à la tempête Ciara qui touche le pays depuis 10h00 dimanche matin. Le vent pourrait atteindre dimanche soir des rafales jusqu'à 130 km/h dans certaines régions. La tempête devrait quitter la Belgique dans la matinée de lundi. Plusieurs arbres sont tombés dimanche en début d'après-midi sur différentes routes de la région liégeoise, indique le site de la police fédérale de la route. Neupré, Saint-Georges-sur-Meuse et Fléron sont notamment touchés. Vers 13h10, la Nationale 638 à hauteur de Plainevaux (Neupré) a été fermée à la suite de la chute d'un arbre, qui entrave les deux sens de la circulation. Des déviations locales ont été mises en place. Une vingtaine de minutes plus tard, l'autoroute E42 en direction de Liège et en venant de Mons a également été touchée par une chute d'arbre, à hauteur de Saint-Georges-sur-Meuse. Deux bandes de l'autoroute sont obstruées et la circulation est fortement ralentie à cet endroit. Du côté de Fléron, depuis 13h40, la Nationale 621 est aussi fermée à la circulation pour une autre chute d'arbre. Les pompiers de Liège indiquent qu'ils reçoivent environ un appel toutes les 30 secondes depuis 13h00 dimanche. Les hommes du feu ont dû intervenir pour diverses chutes d'arbres et pour des toitures envolées à Liège, Ans et sur les hauteurs du Sart-Tilman. Ces dégâts sont dus à la tempête Ciara qui touche le pays depuis 10h00 dimanche matin. Le vent pourrait atteindre des rafales jusqu'à 120 km/h dans certaines régions. La tempête devrait quitter la Belgique lundi matin. La tempête Ciara qui traverse actuellement la Belgique a provoqué des dégâts dans la région de Charleroi dès dimanche matin. Les pompiers de la zone Hainaut-Est ont été requis à plusieurs reprises pour diverses interventions. Une partie de la toiture de la piscine de Huy a été emportée par les rafales de vent dimanche en fin d'après-midi, indiquent les pompiers de la zone Hemeco (Hesbaye-Meuse-Condroz). Il n'y a pas de blessé. Les pompiers sont intervenus vers 16h30 avenue Godin-Parnajon. Environ 30 mètres carrés de la toiture s'étaient envolés. L'intervention - qui consistait à sécuriser le toit avec une bâche - a été compliquée en raison des conditions climatiques. Elle a duré trois heures.Un arbre est aussi tombé dimanche après-midi sur une habitation à Huy (province de Liège), indiquent les pompiers de la zone Hemeco (Hesbaye-Meuse-Condroz). On ne dénombre pas de blessé. Les hommes du feu ont été contactés vers 15h30 à la suite de la chute d'un arbre sur une habitation située dans la rue Entre-Deux-Thiers, à Huy. Une partie de l'arbre s'est retrouvée dans la chambre à coucher. Personne n'a toutefois été blessé. Les pompiers de la zone Hemeco comptaient dimanche, vers 16h30, une cinquantaine d'interventions dues à la tempête Ciara qui touchait le pays depuis la matinée. Dimanche vers 09h30, les pompiers ont été appelés sur le parking du magasin Brico Plan-It de Châtelineau. Un chapiteau installé sur le parking de l'enseigne menaçait de s'envoler. Les hommes du feu sont également intervenus à la rue à Loverval, où un arbre s'était couché sur la route. Les pompiers ont procédé à son tronçonnage, libérant les deux voies de circulation. Une troisième intervention a eu lieu à Marchienne-au-Pont. Le luminaire d'un lampadaire menaçait de tomber sur la route. La zone de secours est intervenue avec la grande échelle afin d'évacuer la pièce. Un arbre a chuté dimanche sur la nationale 5 à Gerpinnes en raison des rafales de vent de la tempête Ciara, indiquent les pompiers. La route a été fermée à la circulation dans les deux sens. La commune de Courcelles a décidé d'interdire la circulation dans la rue de la Fléchère à Gouy-lez-Piéton. Un poteau électrique menace de chuter. Dimanche en milieu d'après-midi, un arbre a chuté sur la N5 (chaussée de Philippeville) à Gerpinnes. La circulation a été bloquée dans les deux sens. Les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est sont intervenus sur place pour tronçonner l'arbre. La commune de Courcelles a également décidé de fermer la rue de la Fléchère à Gouy-lez-Piéton à la circulation. Un poteau électrique menace de chuter. La police de la zone des Trieux est présente sur place. Les services d'Orès ont également été appelés sur place. Dans le Limbourg, on évoque comme un peu partout en Belgique des chutes d'arbres, des panneaux de signalisation envolés ou des toitures endommagées. A Lanaken, le bourgmestre a annoncé que tous les établissements scolaires et d'accueil d'enfants garderaient portes closes lundi par mesure de précaution. Les pompiers de la province de Luxembourg sont intervenus à plus de 170 reprises dimanche sur l'ensemble du territoire provincial, à la suite des vents violents qui soufflent sur le pays. Des routes ont été fermées et des personnes ont dû être relogées.Toitures endommagées, routes obstruées en raison de chutes de branches ou d'arbres: la zone de secours Luxembourg a effectué plus de 170 interventions dimanche entre 09h00 et 18h30. "Tronçonnage, risques d'effondrement, quelques pompages... Beaucoup de petites interventions", résumait le commandant Stéphane Thiry en fin de journée. Entre 80 et 100 pompiers ont été déployés sur le terrain tout au long de la journée. Concentrées sur le nord de la province dans le courant de la matinée, les missions se sont progressivement généralisées à l'ensemble du territoire. Plusieurs routes ont dû être fermées à la circulation en raison de la dangerosité que représentaient les arbres en bordure de voiries. C'est notamment le cas à Hotton, où l'on dénombrait trois arbres tombés sur la route de l'Ansenne, entre les hauteurs du village et la carrière de Marenne. Dans la commune de Hotton toujours, deux arbres se sont écrasés sur une maisonnette du centre Croix-Rouge pour demandeurs d'asile de Melreux. Aucun blessé n'est à déplorer, mais les occupants ont été relogés ailleurs dans le centre. La tempête Ciara provoque également dégâts et embarras de circulation en Flandre. A Anvers, les pompiers ont déjà reçu plus de 400 appels. Les rafales de vent ont causé des embarras de circulation mais aussi l'interruption d'une ligne de tram dans le district de Borgerhout. La tempête perturbe également les activités de la zone portuaire, où plusieurs terminaux ont interrompu le travail pour des raisons de sécurité.Les plus gros navires ont été interdits. Et une partie du toit d'un entrepôt du groupe Katoen Natie s'est envolée. A Londerzeel, dans le Brabant flamand, une douzaine d'arbres se sont effondrés sur une caténaire. Le trafic ferroviaire y est à l'arrêt. Les pompiers sont tout autant sollicités dans le Limbourg, où la plupart des interventions ont trait à des chutes d'arbres. "La tempête n'a pas encore atteint son intensité maximale. Nous nous attendons à recevoir encore beaucoup d'appels au cours de la soirée et de la nuit", a commenté un secouriste de la zone du sud-ouest du Limbourg. La tempête devrait quitter la Belgique lundi dans le courant de la journée.