Des records sont susceptibles d'être dépassés dans de nombreuses régions durant les prochains jours sur l'île continent où l'été battra son plein en janvier. Le peu d'humidité résiduelle, après un printemps particulièrement sec, risque d'en prendre encore un coup, a alerté Kim Westcott, météorologistepour Weatherzone dans le Sydney Morning Herlad. "Ces jours de fournaise ne seront pas bons pour l'humidité qui subsiste", dit-elle.

Outre les humains qui subissant cette chaleur prolongée, la faune, des oiseaux aux abeilles, en passant par le bétail et les animaux de compagnie, peuvent également souffrir.

Sydney étouffe sous la pollution liée aux feux de forêt. © Reuters

Selon les prévisions actuelles, les endroits les plus chauds pourraient se trouver en Australie-Méridionale (sud), le Bureau de météorologie indiquant des jours consécutifs de 49 et 50 degrés dans certaines régions pour mercredi et jeudi prochains.

Kim Westcott a déclaré qu'un "modèle de pression très faible" signifie que la chaleur a pu s'accumuler sur l'intérieur des terres avec peu de perturbations dues aux fronts froids. Le système dérivera lentement vers l'est la semaine prochaine.

Diana Eadie, une prévisionniste du bureau, a expliqué que l'arrivée tardive de la mousson sur le nord de l'Australie a également contribué à l'accumulation de la "masse d'air très chaud" qui va commencer à circuler vers le sud.

© Belga

Une grande partie du sud du pays dépassera 45 degrés en milieu de semaine, soit 12 à 16 degrés au-dessus de la moyenne de décembre, a-t-elle dit.

Melbourne et Sydney devraient être relativement épargnées par la brise de mer, mais les banlieues intérieures pourraient quand même étouffer sous une chaleur accablante. À Sydney, les prévisions indiquent que la ville atteindra 33 degrés jeudi alors que les banlieues occidentales comme Penrith pourraient atteindre 44 degrés. Cette semaine, la ville portuaire a dépassé les 30 degrés pour la 32e fois cette année, battant le record précédent de 31 jours, établi en 1922.

En matière de record, la plus chaude journée de décembre a été mesurée à Birdsville, dans le Queensland (nord-est), la veille de Noël 1972, avec une température de 49,5 degrés.

Compte tenu des prévisions de chaleur intense, l'Australie pourrait connaitre la journée la plus chaude de son histoire la semaine prochaine.

En 2013, le pays a connu le début de l'année le plus chaud jamais enregistré, avec des températures diurnes moyennes atteignant 40,3, puis 40,1 les 7 et 8 janvier de la même année. Selon les relevés météorologiques, ces jours sont les deux seuls où les températures maximales moyennes ont été supérieures à 40 degrés. "Nous pourrions potentiellement approcher ou dépasser [40,3 degrés en moyenne] vers la fin de la semaine prochaine", a affirmé Diana Eadie.

Des records sont susceptibles d'être dépassés dans de nombreuses régions durant les prochains jours sur l'île continent où l'été battra son plein en janvier. Le peu d'humidité résiduelle, après un printemps particulièrement sec, risque d'en prendre encore un coup, a alerté Kim Westcott, météorologistepour Weatherzone dans le Sydney Morning Herlad. "Ces jours de fournaise ne seront pas bons pour l'humidité qui subsiste", dit-elle.Outre les humains qui subissant cette chaleur prolongée, la faune, des oiseaux aux abeilles, en passant par le bétail et les animaux de compagnie, peuvent également souffrir.Selon les prévisions actuelles, les endroits les plus chauds pourraient se trouver en Australie-Méridionale (sud), le Bureau de météorologie indiquant des jours consécutifs de 49 et 50 degrés dans certaines régions pour mercredi et jeudi prochains.Kim Westcott a déclaré qu'un "modèle de pression très faible" signifie que la chaleur a pu s'accumuler sur l'intérieur des terres avec peu de perturbations dues aux fronts froids. Le système dérivera lentement vers l'est la semaine prochaine.Diana Eadie, une prévisionniste du bureau, a expliqué que l'arrivée tardive de la mousson sur le nord de l'Australie a également contribué à l'accumulation de la "masse d'air très chaud" qui va commencer à circuler vers le sud.Une grande partie du sud du pays dépassera 45 degrés en milieu de semaine, soit 12 à 16 degrés au-dessus de la moyenne de décembre, a-t-elle dit.Melbourne et Sydney devraient être relativement épargnées par la brise de mer, mais les banlieues intérieures pourraient quand même étouffer sous une chaleur accablante. À Sydney, les prévisions indiquent que la ville atteindra 33 degrés jeudi alors que les banlieues occidentales comme Penrith pourraient atteindre 44 degrés. Cette semaine, la ville portuaire a dépassé les 30 degrés pour la 32e fois cette année, battant le record précédent de 31 jours, établi en 1922.En matière de record, la plus chaude journée de décembre a été mesurée à Birdsville, dans le Queensland (nord-est), la veille de Noël 1972, avec une température de 49,5 degrés. Compte tenu des prévisions de chaleur intense, l'Australie pourrait connaitre la journée la plus chaude de son histoire la semaine prochaine.En 2013, le pays a connu le début de l'année le plus chaud jamais enregistré, avec des températures diurnes moyennes atteignant 40,3, puis 40,1 les 7 et 8 janvier de la même année. Selon les relevés météorologiques, ces jours sont les deux seuls où les températures maximales moyennes ont été supérieures à 40 degrés. "Nous pourrions potentiellement approcher ou dépasser [40,3 degrés en moyenne] vers la fin de la semaine prochaine", a affirmé Diana Eadie.