Le poste d'observation installé au pied de la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles, rue du Bois sauvage, restera ouvert jusqu'à dimanche 24 mai. Des naturalistes accueilleront le public sur place de 12h00 à 18h00, peut-on lire dans le communiqué.

La première fauconne de la nichée s'est élancée mercredi à 17h41. "Cela fait deux jours que les fauconneaux (...) ont la bougeotte. Ils se positionnent entre les pilastres de la balustrade, reviennent sur le balcon, partent même en exploration, en équilibre sur le petit rebord qui loge la tour à partir de l'extrémité droite du balcon", est-il indiqué sur le site dédié aux faucons pèlerins.

"Ses trois soeurs vont très bientôt suivre. Le spectacle des fauconneaux volants autour de la cathédrale sera magnifique à observer le week-end prochain."Les oeufs des faucons pèlerins ont éclos à la cathédrale au début du mois d'avril dernier.

Le poste d'observation installé au pied de la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles, rue du Bois sauvage, restera ouvert jusqu'à dimanche 24 mai. Des naturalistes accueilleront le public sur place de 12h00 à 18h00, peut-on lire dans le communiqué.La première fauconne de la nichée s'est élancée mercredi à 17h41. "Cela fait deux jours que les fauconneaux (...) ont la bougeotte. Ils se positionnent entre les pilastres de la balustrade, reviennent sur le balcon, partent même en exploration, en équilibre sur le petit rebord qui loge la tour à partir de l'extrémité droite du balcon", est-il indiqué sur le site dédié aux faucons pèlerins."Ses trois soeurs vont très bientôt suivre. Le spectacle des fauconneaux volants autour de la cathédrale sera magnifique à observer le week-end prochain."Les oeufs des faucons pèlerins ont éclos à la cathédrale au début du mois d'avril dernier.