"Nous nous sommes tournés vers l'avenir, vers l'été", a entamé le Premier ministre. "Le fait de pouvoir formuler des perspectives d'avenir est avant tout lié aux progrès liés à la campagne de vaccination, à l'effort collectif. Nous voyons une très forte baisse dans les soins intensifs." Ces chiffres positifs permettent aux autorités de franchir une étape du plan été dès le 9 juin.

Voyage

La Belgique ne détermine pas les règles que vous devez suivre pour vous rendre dans un autre pays, car c'est à ce dernier qui en détermine les conditions.

Par contre, une personne qui revient dans notre pays d'une zone verte ou orange n'est pas soumis à une obligation de quarantaine.

Pour ceux qui reviennent de zone rouge, il faudra utiliser le certificat Covid, alors sans quarantaine. Pour obtenir ce certificat, trois possibilités: être pleinement vacciné (deux doses) depuis deux semaines, avoir un test PCR négatif de moins de 72h ou un certificat de guérison.

Les différents gouvernements ont convenu que les enfants de moins de 12 ans ne devront pas se soumettre à un test.

Il y a aussi la question du coût PCR pour les Belges qui désirent quitter le pays. Le prix de ces tests s'élève actuellement à 40 euros (il était encore il y a peu à 47 euros). Mais deux tests PCR gratuits sont prévus par le gouvernement fédéral pour voyager cet été. Ils valent pour les enfants de 6 à 17 ans compris, ainsi que pour les adultes n'ayant pas encore eu l'opportunité de se faire vacciner complètement. Cette gratuité sera valable pendant les mois de juillet, août et septembre. Un plafond de 55 euros est instauré pour chaque test remboursé.

Les habitants de Belgique de retour d'une zone à haut risque, caractérisée par des variants préoccupants, devront respecter dix jours de quarantaine obligatoire, avec tests PCR aux jours 1 et 7, même pour les personnes vaccinées, a décidé vendredi le Comité de concertation. Les non-résidents et les non-Belges qui voudraient venir en Belgique depuis ces zones seront interdits d'entrée, à l'exception des déplacements essentiels du personnel de transport et des diplomates, qui devront toutefois respecter une quarantaine de 10 jours avec tests PCR. Ces précautions constituent un "frein d'urgence" face au risque de variants qui résisteraient à la vaccination, a indiqué le Premier ministre Alexander De Croo lors d'une conférence de presse.

Horeca

Le comité de concertation s'est mis d'accord sur une heure uniforme de fermeture dans l'Horeca. À partir du 9 juin, quand les cafés et les restaurants pourront reprendre leur activité en salle, ils devront fermer à 23h30 aussi bien en terrasse qu'à l'intérieur. Jusqu'à présent, l'heure de fermeture en salle était fixée à 22h.

L'heure d'ouverture passe quant à elle de 8h à 5h.

Evenements

Des événements "de grande envergure" pourront être organisés sous conditions à partir du 13 août et accueillir jusqu'à 75.000 personnes. "Les participants à ces événements "devront disposer d'une couverture vaccinale complète (soit une ou deux injections, selon le vaccin utilisé) depuis deux semaines ou montrer patte blanche" avec un test PCR négatif de moins de 72 heures", ont précisé les autorités dans un communiqué. "Il se peut en outre que l'on organise des tests rapides antigéniques sur place", précise le texte. Le nombre de visiteurs est plafonné à 75.000 , un chiffre qui ne tient pas compte des équipes d'organisation.

Une trentaine d'évenements-test sera organisée dans la période allant du 1er juillet au 31 août. Des événements rassemblant quant à eux un maximum de 5.000 personnes pourront être organisés à partir du 30 juillet aux mêmes conditions, a indiqué le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. "C'était une demande forte et je suis heureux que le comité de concertation ait accédé à cette demande", a-t-il souligné.

Bulle sociale

Dès le 9 juin, on peut recevoir chez soi jusqu'à 4 personnes.

Télétravail

Il va être assouplie: les Belges pourront retourner sur leur lieu de travail un jour par semaine à partir du 9 juin.

Les 10 règles pour profiter de l'été

"Ces derniers mois, nous avons accompli ensemble un long périple, transformant une situation peu sûre en perspective favorable pour l'été", conclut Alexander De Croo. "Dans les semaines à venir, il faudra rester prudents". Il a divulgué 10 règles pour profiter de l'été en toute sécurité

  1. Faites-vous vacciner
  2. Lavez-vous les mains régulièrement et respectez les règles d'hygiène
  3. Malades ? Symptômes ? Restez chez vous et contactez votre médecin
  4. Faites-vous tester
  5. Privilégiez le plein air
  6. Se réunir en petit comité
  7. Tout votre groupe vacciné ? Vous pourrez vous passer du masque
  8. Aérez et ventilez vos intérieurs
  9. Gardez vos distances
  10. Même en voyage, restez prudents : téléchargez le certificat Covid numérique, la corona-app et informez-vous des règles sur place
"Nous nous sommes tournés vers l'avenir, vers l'été", a entamé le Premier ministre. "Le fait de pouvoir formuler des perspectives d'avenir est avant tout lié aux progrès liés à la campagne de vaccination, à l'effort collectif. Nous voyons une très forte baisse dans les soins intensifs." Ces chiffres positifs permettent aux autorités de franchir une étape du plan été dès le 9 juin. VoyageLa Belgique ne détermine pas les règles que vous devez suivre pour vous rendre dans un autre pays, car c'est à ce dernier qui en détermine les conditions. Par contre, une personne qui revient dans notre pays d'une zone verte ou orange n'est pas soumis à une obligation de quarantaine. Pour ceux qui reviennent de zone rouge, il faudra utiliser le certificat Covid, alors sans quarantaine. Pour obtenir ce certificat, trois possibilités: être pleinement vacciné (deux doses) depuis deux semaines, avoir un test PCR négatif de moins de 72h ou un certificat de guérison. Les différents gouvernements ont convenu que les enfants de moins de 12 ans ne devront pas se soumettre à un test.Il y a aussi la question du coût PCR pour les Belges qui désirent quitter le pays. Le prix de ces tests s'élève actuellement à 40 euros (il était encore il y a peu à 47 euros). Mais deux tests PCR gratuits sont prévus par le gouvernement fédéral pour voyager cet été. Ils valent pour les enfants de 6 à 17 ans compris, ainsi que pour les adultes n'ayant pas encore eu l'opportunité de se faire vacciner complètement. Cette gratuité sera valable pendant les mois de juillet, août et septembre. Un plafond de 55 euros est instauré pour chaque test remboursé. Horeca Le comité de concertation s'est mis d'accord sur une heure uniforme de fermeture dans l'Horeca. À partir du 9 juin, quand les cafés et les restaurants pourront reprendre leur activité en salle, ils devront fermer à 23h30 aussi bien en terrasse qu'à l'intérieur. Jusqu'à présent, l'heure de fermeture en salle était fixée à 22h. L'heure d'ouverture passe quant à elle de 8h à 5h.Des événements "de grande envergure" pourront être organisés sous conditions à partir du 13 août et accueillir jusqu'à 75.000 personnes. "Les participants à ces événements "devront disposer d'une couverture vaccinale complète (soit une ou deux injections, selon le vaccin utilisé) depuis deux semaines ou montrer patte blanche" avec un test PCR négatif de moins de 72 heures", ont précisé les autorités dans un communiqué. "Il se peut en outre que l'on organise des tests rapides antigéniques sur place", précise le texte. Le nombre de visiteurs est plafonné à 75.000 , un chiffre qui ne tient pas compte des équipes d'organisation. Une trentaine d'évenements-test sera organisée dans la période allant du 1er juillet au 31 août. Des événements rassemblant quant à eux un maximum de 5.000 personnes pourront être organisés à partir du 30 juillet aux mêmes conditions, a indiqué le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. "C'était une demande forte et je suis heureux que le comité de concertation ait accédé à cette demande", a-t-il souligné.Dès le 9 juin, on peut recevoir chez soi jusqu'à 4 personnes. Il va être assouplie: les Belges pourront retourner sur leur lieu de travail un jour par semaine à partir du 9 juin.