Vote électronique : à la fin, c'est toujours PwC qui gagne

15/10/18 à 13:30 - Mise à jour à 13:51
Du Le Vif/L'Express du 11/10/18

Après le "bug" électoral de 2014, des ratés sans grande gravité ont été à déplorer dans certains bureaux de vote bruxellois durant ces élections communales. Le système reprendra donc du service aux scrutins de 2019. A quinze jours des communales, Jan Jambon (N-VA), ministre fédéral de l'Intérieur, y a veillé en désignant le géant de l'audit PwC unique dépositaire de la validation des logiciels électoraux.

Le nez sur le scrutin communal programmé ce dimanche, Jan Jambon avait bien choisi son moment pour glisser au Moniteur belge du 1er octobre un arrêté royal daté du 16 septembre dernier qui ajoute une pierre précieuse à l'édifice du vote électronique : l'identité de l'organisme chargé de certifier la bonne marche des systèmes et logiciels électoraux.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires