Dans sa dernière mise à jour, le calendrier de livraison de Janssen Pharmaceutica, la filiale belge qui développe le vaccin pour lutter contre le coronavirus pour Johnson & Johnson, a été modifié.

Initialement, une première livraison de 1,4 million de doses était prévue pour juin. Toutefois, la Belgique pourrait maintenant compter sur une livraison de 280.500 doses en avril, 420.750 en mai et quelque 700.000 en juin.

Cette accélération fait suite à la demande précoce de Janssen d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour son vaccin à l'Agence européenne des médicaments (EMA) afin qu'elle rende sa décision à la mi-mars.

Le vaccin de J&J, qui offre une protection de 66% contre le Covid-19, ne comporte qu'une seule dose et peut-être conservé au frigo.

Dans sa dernière mise à jour, le calendrier de livraison de Janssen Pharmaceutica, la filiale belge qui développe le vaccin pour lutter contre le coronavirus pour Johnson & Johnson, a été modifié. Initialement, une première livraison de 1,4 million de doses était prévue pour juin. Toutefois, la Belgique pourrait maintenant compter sur une livraison de 280.500 doses en avril, 420.750 en mai et quelque 700.000 en juin. Cette accélération fait suite à la demande précoce de Janssen d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour son vaccin à l'Agence européenne des médicaments (EMA) afin qu'elle rende sa décision à la mi-mars. Le vaccin de J&J, qui offre une protection de 66% contre le Covid-19, ne comporte qu'une seule dose et peut-être conservé au frigo.