La situation sanitaire s'améliore de jour en jour. Dans ce contexte, la rentrée scolaire 2021-2022 devrait se faire en code vert, et sans masque ni pour les élèves, ni pour les enseignants.

Le code vert implique des conditions d'organisation scolaire d'avant la pandémie. C'est ce qu'a indiqué la ministre de l'Education Caroline Désir dans une circulaire publiée mercredi après-midi, relaie Le Soir.

" Les seules normes applicables à la vie scolaire qui devraient a priori être maintenues sont les recommandations en matière de ventilation des locaux et d'hygiène individuelle (lavage/désinfection régulière des mains...) ", précise-t-elle.

La situation sanitaire est toutefois observée avec prudence et des changements pourraient avoir lieu si au cours de l'été, elle venait à se détériorer, notamment à cause des variants plus inquiétants car plus contagieux.

"Cette décision devra toutefois être confirmée dans la deuxième moitié du mois d'août, en fonction de l'évolution de la situation, nuance la circulaire. En effet, s'ils sont optimistes quant à la dynamique en cours en Belgique, les experts mandatés par le Gouvernement fédéral restent attentifs au développement potentiel de nouveaux variants plus contagieux, qui circuleront probablement davantage durant les vacances d'été. Même si le pourcentage de personnes complètement vaccinées d'ici là devrait constituer un rempart efficace, il ne peut être totalement exclu que les experts préconisent le maintien de quelques règles de prudence si certains indicateurs devaient repartir à la hausse dans les semaines à venir ", peut-on encore lire dans la circulaire.

La situation sanitaire s'améliore de jour en jour. Dans ce contexte, la rentrée scolaire 2021-2022 devrait se faire en code vert, et sans masque ni pour les élèves, ni pour les enseignants. Le code vert implique des conditions d'organisation scolaire d'avant la pandémie. C'est ce qu'a indiqué la ministre de l'Education Caroline Désir dans une circulaire publiée mercredi après-midi, relaie Le Soir. " Les seules normes applicables à la vie scolaire qui devraient a priori être maintenues sont les recommandations en matière de ventilation des locaux et d'hygiène individuelle (lavage/désinfection régulière des mains...) ", précise-t-elle. La situation sanitaire est toutefois observée avec prudence et des changements pourraient avoir lieu si au cours de l'été, elle venait à se détériorer, notamment à cause des variants plus inquiétants car plus contagieux. "Cette décision devra toutefois être confirmée dans la deuxième moitié du mois d'août, en fonction de l'évolution de la situation, nuance la circulaire. En effet, s'ils sont optimistes quant à la dynamique en cours en Belgique, les experts mandatés par le Gouvernement fédéral restent attentifs au développement potentiel de nouveaux variants plus contagieux, qui circuleront probablement davantage durant les vacances d'été. Même si le pourcentage de personnes complètement vaccinées d'ici là devrait constituer un rempart efficace, il ne peut être totalement exclu que les experts préconisent le maintien de quelques règles de prudence si certains indicateurs devaient repartir à la hausse dans les semaines à venir ", peut-on encore lire dans la circulaire.