En avril 2017, la centrale thermique de Langerlo avait été déclarée en faillite. La ville de Gand avait donné son feu vert début 2018 au propriétaire Global Real Estate de détruire les installations et bâtiments.

"Nous louons deux unités de gaz qui pourront être redémarrées pendant l'hiver", confirme aujourd'hui Engie Electrabel. L'entreprise espère ainsi être mieux préparée à une pénurie potentielle.

Les installations de Langerlo sont restées opérationnelles.

En avril 2017, la centrale thermique de Langerlo avait été déclarée en faillite. La ville de Gand avait donné son feu vert début 2018 au propriétaire Global Real Estate de détruire les installations et bâtiments. "Nous louons deux unités de gaz qui pourront être redémarrées pendant l'hiver", confirme aujourd'hui Engie Electrabel. L'entreprise espère ainsi être mieux préparée à une pénurie potentielle. Les installations de Langerlo sont restées opérationnelles.