La demande a été déposée par Joost Bosquet, qui a également assisté M. Van Langenhove dans sa procédure contre l'UGent. L'avocat Johan Platteau ne représentera plus Van Langenhove.

L'enquête judiciaire visant le député Dries Van Langenhove, soupçonné d'incitation à la discrimination, à la ségrégation, à la haine ou à la violence, entre autres, est entre les mains de la juge d'instruction gantoise Annemie Serlippens depuis son ouverture en 2018.

La juge était auparavant magistrate de presse et s'avère très active sur Twitter. La défense de M. Van Langenhove a estimé que ses agissements sur le réseau social tendent à prouver qu'elle n'est pas impartiale.

La requête en récusation développée par la défense, sous forme d'un document de 10 pages, comprend des captures d'écran de divers messages postés sur Twitter et "likés" par la juge d'instruction.

La demande a été déposée par Joost Bosquet, qui a également assisté M. Van Langenhove dans sa procédure contre l'UGent. L'avocat Johan Platteau ne représentera plus Van Langenhove.L'enquête judiciaire visant le député Dries Van Langenhove, soupçonné d'incitation à la discrimination, à la ségrégation, à la haine ou à la violence, entre autres, est entre les mains de la juge d'instruction gantoise Annemie Serlippens depuis son ouverture en 2018. La juge était auparavant magistrate de presse et s'avère très active sur Twitter. La défense de M. Van Langenhove a estimé que ses agissements sur le réseau social tendent à prouver qu'elle n'est pas impartiale. La requête en récusation développée par la défense, sous forme d'un document de 10 pages, comprend des captures d'écran de divers messages postés sur Twitter et "likés" par la juge d'instruction.