"Nous avons pris connaissance du fait qu'un candidat écologiste à Rixensart était un représentant du lobby des industriels des emballages. Vu l'incompatibilité évidente entre la défense des intérêts de cette association d'une part, notre engagement pour un environnement de qualité et notre volonté de responsabiliser les industriels en cette matière d'autre part, il a été décidé d'un commun accord que GéraldBocken ne figurera plus sur la liste Ecolo à Rixensart", a justifié le parti. Interrogé par la journaliste Elise Lucet, M. Bocken avait notamment affirmé que le seul coupable de la pollution était le pollueur et non le producteur, niant toute responsabilité des industriels.

Lire aussi: Communales 2018: À Rixensart, de la continuité dans le changement

"Nous avons pris connaissance du fait qu'un candidat écologiste à Rixensart était un représentant du lobby des industriels des emballages. Vu l'incompatibilité évidente entre la défense des intérêts de cette association d'une part, notre engagement pour un environnement de qualité et notre volonté de responsabiliser les industriels en cette matière d'autre part, il a été décidé d'un commun accord que GéraldBocken ne figurera plus sur la liste Ecolo à Rixensart", a justifié le parti. Interrogé par la journaliste Elise Lucet, M. Bocken avait notamment affirmé que le seul coupable de la pollution était le pollueur et non le producteur, niant toute responsabilité des industriels.Lire aussi: Communales 2018: À Rixensart, de la continuité dans le changement