Dans quel cadre bien défini s'ouvriront les terrasses le 8 mai prochain ? Un projet de protocole a été ébauché par le commissariat Corona avec les représentants du secteur Horeca des différentes régions du pays ce mardi. Cette version provisoire a été évaluée positivement par le commissariat corona et les experts du Gems selon des informations de La Libre. Comeos, les syndicats, ainsi que les cabinets du ministre de l'Économie, Pierre-Yves Dermagne (PS) et celui du ministre des Indépendants, David Clarinval (MR) l'ont aussi validé.

Quelques détails pratiques ont filtré. Trois heures de fermeture sont sur la table: 20 h, 21 h 30 ou 23 h. ce sera au Codeco de ce vendredi d'arrêter sa décision selon les dernières tendances épidémiologiques. Pour le secteur, 20h est beaucoup trop strict. Cette heure de fermeture ne permettrait qu'un seul service en soirée.

Maximum 6 personnes par table

La proposition de tables de 6 personnes au maximum figure aussi dans le protocole discuté. Un écart d'1,5 mètre entre les tables serait prévu. Une limitation de clients serait par ailleurs fixée selon le lieu et le nombre d'établissements, afin d'éviter trop de monde sur la place d'une ville où l'on trouve plusieurs bars et restaurants côte à côte, par rapport à un café d'un village moins fréquenté.

Le concept de bulle sociale par table, difficile à faire respecter dans ce cadre, ne serait pas retenu, selon La Libre.

La question de l'accès aux toilettes situées à l'intérieur des bâtiments n'a pas été tranché dans ce protocole. Autre détail mais qui a son importance pour certains établissements : dans le rapport présenté, la définition de terrasse, c'est-à-dire de "lieu ouvert", exclut les tentes fermées, les vérandas ou encore les terrasses dans des galeries fermées (par exemple, dans les centres commerciaux).

Dans quel cadre bien défini s'ouvriront les terrasses le 8 mai prochain ? Un projet de protocole a été ébauché par le commissariat Corona avec les représentants du secteur Horeca des différentes régions du pays ce mardi. Cette version provisoire a été évaluée positivement par le commissariat corona et les experts du Gems selon des informations de La Libre. Comeos, les syndicats, ainsi que les cabinets du ministre de l'Économie, Pierre-Yves Dermagne (PS) et celui du ministre des Indépendants, David Clarinval (MR) l'ont aussi validé. Quelques détails pratiques ont filtré. Trois heures de fermeture sont sur la table: 20 h, 21 h 30 ou 23 h. ce sera au Codeco de ce vendredi d'arrêter sa décision selon les dernières tendances épidémiologiques. Pour le secteur, 20h est beaucoup trop strict. Cette heure de fermeture ne permettrait qu'un seul service en soirée.La proposition de tables de 6 personnes au maximum figure aussi dans le protocole discuté. Un écart d'1,5 mètre entre les tables serait prévu. Une limitation de clients serait par ailleurs fixée selon le lieu et le nombre d'établissements, afin d'éviter trop de monde sur la place d'une ville où l'on trouve plusieurs bars et restaurants côte à côte, par rapport à un café d'un village moins fréquenté. Le concept de bulle sociale par table, difficile à faire respecter dans ce cadre, ne serait pas retenu, selon La Libre. La question de l'accès aux toilettes situées à l'intérieur des bâtiments n'a pas été tranché dans ce protocole. Autre détail mais qui a son importance pour certains établissements : dans le rapport présenté, la définition de terrasse, c'est-à-dire de "lieu ouvert", exclut les tentes fermées, les vérandas ou encore les terrasses dans des galeries fermées (par exemple, dans les centres commerciaux).