Certaines mesures sanitaires resteront en vigueur. Pour la première fois, elles seront différentes d'une région à l'autre. Vu le plus faible taux de vaccination à Bruxelles, les autorités ont - et c'est une première - décidé d'appliquer des mesures sanitaires différenciées dans les écoles de Wallonie, de Bruxelles, et de Flandre.

Le port du masque

En Wallonie, les membres du personnel de tous les niveaux et les élèves du secondaire doivent porter le masque à l'intérieur lorsqu'ils sont en mouvement, par exemple pour circuler dans la classe pendant le cours, pour circuler dans les couloirs, dans la salle des profs, etc.

Les membres du personnel et les élèves du secondaire peuvent enlever leur masque quand ils sont installés pour le cours, pour une réunion ou lors des repas. Les élèves de maternel et de primaire sont exemptés du port du masque.

À Bruxelles, les membres du personnel (tous niveaux) et les élèves du secondaire doivent porter le masque à l'intérieur en toutes circonstances. Dans l'enseignement maternel, le masque est obligatoire uniquement lors des contacts entre adultes. Les élèves de maternel et de primaire ne doivent pas porter le masque.

En Flandre, les élèves de primaire sont également exemptés du port du masque. Ce n'est que lorsqu'ils sont en contact avec d'autres membres du personnel et qu'ils ne peuvent pas garder leurs distances que les enseignants de primaire doivent porter un masque. En secondaire, les élèves et les enseignants peuvent retirer le masque lorsqu'ils sont installés, ils sont tenus de le porter quand les distances ne pourront être respectées.

Aération

Les compteurs CO2 ne sont pas obligatoires, mais les règles de base pour la ventilation des locaux restent d'application. Ainsi, les écoles devront ouvrir les fenêtres avant les cours, aux intercours, récréations et après les cours. Les autorités demandent également de maintenir les fenêtres entrouvertes pendant les cours et de les ouvrir complètement pendant les pauses.

Cantines

Les cantines peuvent ouvrir et servir des repas chauds. Les écoles sont toutefois tenues de maintenir autant que possible les groupes classes ensemble. Les règles pour la ventilation s'appliquent également dans les cantines.

Activités sportives

Les cours de psychomotricité, d'éducation physique et de natation sont autorisés, à condition de respecter les protocoles "sports" et de privilégier les activités en extérieur. Dans l'enseignement secondaire à Bruxelles, les vestiaires sont réservés à un seul groupe classe et les écoles doivent appliquer un protocole de nettoyage spécifique.

Activités extra-muros

Les activités extra-muros d'une ou plusieurs journées sont autorisées dans toutes les régions, dans le respect des règles et protocoles du secteur d'accueil.

Ces mesures seront d'application jusqu'à la fin du mois de septembre dans toutes les écoles, moment où elles seront réexaminées à l'aune de l'évolution de la situation sanitaire. Avec la fin des vacances, les retours de l'étranger et la prédominance du variant Delta bien plus contagieux, certains experts craignent en effet de voir l'école devenir un foyer de la pandémie, a fortiori dans les écoles maternelles et primaires où aucun enfant n'est vacciné.

Disparité vaccinale

À ce jour, 50% des élèves belges âgés de 12 à 17 ans sont vaccinés, un chiffre qui cache d'importantes disparités régionales. Ainsi, 59% des jeunes Flamands de cette catégorie d'âge sont vaccinés, contre 47% de Wallons et seulement 15% de Bruxellois, un chiffre qui explique le maintien de mesures strictes dans les écoles de la capitale.

Certaines mesures sanitaires resteront en vigueur. Pour la première fois, elles seront différentes d'une région à l'autre. Vu le plus faible taux de vaccination à Bruxelles, les autorités ont - et c'est une première - décidé d'appliquer des mesures sanitaires différenciées dans les écoles de Wallonie, de Bruxelles, et de Flandre.Le port du masque En Wallonie, les membres du personnel de tous les niveaux et les élèves du secondaire doivent porter le masque à l'intérieur lorsqu'ils sont en mouvement, par exemple pour circuler dans la classe pendant le cours, pour circuler dans les couloirs, dans la salle des profs, etc.Les membres du personnel et les élèves du secondaire peuvent enlever leur masque quand ils sont installés pour le cours, pour une réunion ou lors des repas. Les élèves de maternel et de primaire sont exemptés du port du masque.À Bruxelles, les membres du personnel (tous niveaux) et les élèves du secondaire doivent porter le masque à l'intérieur en toutes circonstances. Dans l'enseignement maternel, le masque est obligatoire uniquement lors des contacts entre adultes. Les élèves de maternel et de primaire ne doivent pas porter le masque.En Flandre, les élèves de primaire sont également exemptés du port du masque. Ce n'est que lorsqu'ils sont en contact avec d'autres membres du personnel et qu'ils ne peuvent pas garder leurs distances que les enseignants de primaire doivent porter un masque. En secondaire, les élèves et les enseignants peuvent retirer le masque lorsqu'ils sont installés, ils sont tenus de le porter quand les distances ne pourront être respectées. Aération Les compteurs CO2 ne sont pas obligatoires, mais les règles de base pour la ventilation des locaux restent d'application. Ainsi, les écoles devront ouvrir les fenêtres avant les cours, aux intercours, récréations et après les cours. Les autorités demandent également de maintenir les fenêtres entrouvertes pendant les cours et de les ouvrir complètement pendant les pauses.Cantines Les cantines peuvent ouvrir et servir des repas chauds. Les écoles sont toutefois tenues de maintenir autant que possible les groupes classes ensemble. Les règles pour la ventilation s'appliquent également dans les cantines.Activités sportives Les cours de psychomotricité, d'éducation physique et de natation sont autorisés, à condition de respecter les protocoles "sports" et de privilégier les activités en extérieur. Dans l'enseignement secondaire à Bruxelles, les vestiaires sont réservés à un seul groupe classe et les écoles doivent appliquer un protocole de nettoyage spécifique.Activités extra-murosLes activités extra-muros d'une ou plusieurs journées sont autorisées dans toutes les régions, dans le respect des règles et protocoles du secteur d'accueil.Ces mesures seront d'application jusqu'à la fin du mois de septembre dans toutes les écoles, moment où elles seront réexaminées à l'aune de l'évolution de la situation sanitaire. Avec la fin des vacances, les retours de l'étranger et la prédominance du variant Delta bien plus contagieux, certains experts craignent en effet de voir l'école devenir un foyer de la pandémie, a fortiori dans les écoles maternelles et primaires où aucun enfant n'est vacciné.Disparité vaccinale À ce jour, 50% des élèves belges âgés de 12 à 17 ans sont vaccinés, un chiffre qui cache d'importantes disparités régionales. Ainsi, 59% des jeunes Flamands de cette catégorie d'âge sont vaccinés, contre 47% de Wallons et seulement 15% de Bruxellois, un chiffre qui explique le maintien de mesures strictes dans les écoles de la capitale.