Il arrive que l'on puisse voir le fossé entre les citoyens et les politiques ostensiblement se creuser.
...

Il arrive que l'on puisse voir le fossé entre les citoyens et les politiques ostensiblement se creuser. Il y a un mois, le gouvernement fédéral annonçait fièrement une importante avancée: à partir du 1er septembre, les visites chez le psychologue seraient largement remboursées. Un sérieux problème semblait enfin résolu, comme l'a confirmé tout le secteur lui-même. Même l'opposition n'a pas trouvé à y redire, cette demande figurant dans le programme électoral de presque tous les partis. [...] Nous sommes le 1er septembre et plus personne n'est heureux. Car les petits caractères de l'accord, qui ne sont connus que maintenant, réduisent désormais la "percée historique" à un projet pilote. Qui commencera au plus tôt au début de l'année prochaine. Il faudra d'abord savoir combien de psychologues adhéreront à la convention de remboursement: 10% ou 20%, ce serait déjà bien, dit-on. Enfin, le remboursement ne s'appliquera qu'à quelques groupes cibles. [...] Les besoins en soins de santé mentale financièrement accessibles sont criants. Depuis cinq ans, les cabinets successifs promettent un remboursement correct des consultations chez un psychologue. Sans suite. [...] On peut comprendre qu'une réforme aussi importante ne peut se faire du jour au lendemain et que, généralisée, elle coûterait trop cher. L'essentiel est de ne pas le promettre. Ainsi, la "politique" se tire à nouveau une balle dans le pied: elle attire l'attention de la population, déjà méfiante, avec de grands discours. Non mis en oeuvre, ils ne font qu'augmenter la méfiance.