Kris Peeters est particulièrement inquiet par la hausse des prix dans les cafés et les restaurants, ainsi que dans le secteur des télécoms. "C'est systématiquement plus élevé que dans la zone euro et supérieur à la moyenne de nos trois pays voisins depuis octobre 2011", explique-t-il.

Il veut connaître les raisons de cette augmentation, et a demandé au SPF Economie de diligenter une enquête qui sera réalisée en concertation avec la Banque nationale, le Bureau du plan, l'Observatoire des prix et le Conseil de la concurrence.

Un rapport intermédiaire sera présenté en novembre et le définitif au printemps 2017.

Kris Peeters est particulièrement inquiet par la hausse des prix dans les cafés et les restaurants, ainsi que dans le secteur des télécoms. "C'est systématiquement plus élevé que dans la zone euro et supérieur à la moyenne de nos trois pays voisins depuis octobre 2011", explique-t-il. Il veut connaître les raisons de cette augmentation, et a demandé au SPF Economie de diligenter une enquête qui sera réalisée en concertation avec la Banque nationale, le Bureau du plan, l'Observatoire des prix et le Conseil de la concurrence. Un rapport intermédiaire sera présenté en novembre et le définitif au printemps 2017.