Selon les données actuelles, nous avons plus de 50 % de chance que les trois prochains mois (juillet, août et septembre) soient dans le tiers supérieur des normales de saison, c'est-à-dire qu'il fasse plus chaud. "C'est un signal assez significatif", nous affirme Fabian Debal, prévisionniste à l'IRM. "D'autant plus qu...