Cette fourchette, confirmée à bonne source au quotidien, correspond au 'coût société', soit ce que les structures privées et publiques qui recourent à ses services déboursent concrètement à son sujet. Parmi ses activités, M. Belle est directeur d'une filiale de l'Invest de Mons Borinage (IMBC) (250.000 euros bruts par an), président du conseil d'administration (CA) de la maison­ mère IMBC et actionnaire à titre privé de l'invest IMBC. Il est en outre président du CA de la Sowalfin, la société publique wallonne appuyant le financement des entreprises (50.000 euros par an). Enfin, il occupe un siège à la présidence de la FN Herstal (130.000 euros par an) et est administrateur de la Sonaca (9000 euros par an au total, en fixe et en variable).

Sur le montant total de ses rémunérations, Jean-­Sébastien Belle n'a pas souhaité faire de commentaire.