" Ce n'est pas la solution, lui a répondu celui-ci. Principalement orientée vers les opérations à l'étranger, notre armée doit être professionnel...

" Ce n'est pas la solution, lui a répondu celui-ci. Principalement orientée vers les opérations à l'étranger, notre armée doit être professionnelle, hautement spécialisée, bien équipée, flexible et apte à être rapidement déployée. " Pour compenser partiellement les départs et rajeunir les effectifs, le plan de recrutement 2019 est passé de 1 695 à 2 035 postes vacants. On recrutera ensuite 2 100 nouveaux candidats par an durant les dix prochaines années. Depuis cette année, des réservistes peuvent s'engager à la Défense pour quatorze mois, incluant une formation de base de deux mois. Les réservistes intéressés peuvent passer dans le cadre actif. L'armée envisage aussi de faire appel à plus de personnel civil. M. La.