Philippe Close était interrogé, devant le conseil communal, à propos de l'information diffusée par plusieurs medias, depuis samedi dernier au sujet de l'opération menée au cours de la nuit de vendredi à samedi dans cet espace vert. Une centaine de migrants ont été dirigés vers le Samusocial. L'opération menée quelques jours avant le Grand départ du Tour de France, à Bruxelles, a soulevé des questions sur les intentions des autorités de la Ville.

Interrogé avec des tonalités différentes par Riet Dhont (PTB) et David Weytsman (MR), Philippe Close a une nouvelle fois démenti toute intention dictée par le passage de la Grande Boucle, sur le boulevard Albert II, à quelques dizaines de mètres du parc Maximilien. "C'est une fausse information: le Tour de France passe en journée et non la nuit", a-t-il notamment dit.

Selon le bourgmestre, des gens ont commencé à dormir dans le parc après avoir été évacué de la Gare du nord, il y a quelques semaines. L'évacuation du parc a été possible lorsque la Région a ouvert 90 places sur le site géré par la Samusocial rue Royale. Durant la semaine dernière, l'asbl Bravvo a délivré des messages dans le parc pour informer les occupants de l'offre proche de places disponibles pour l'hébergement de nuit.

De son côté, le Premier échevin Benoît Hellings (Ecolo), en charge des Sports a abondé dans le sens des propos du bourgmestre. "Si la Ville voulait cacher ces migrants, elle n'aurait as fait passer le Tour de France à cet endroit", a-t-il notamment dit.

Philippe Close était interrogé, devant le conseil communal, à propos de l'information diffusée par plusieurs medias, depuis samedi dernier au sujet de l'opération menée au cours de la nuit de vendredi à samedi dans cet espace vert. Une centaine de migrants ont été dirigés vers le Samusocial. L'opération menée quelques jours avant le Grand départ du Tour de France, à Bruxelles, a soulevé des questions sur les intentions des autorités de la Ville. Interrogé avec des tonalités différentes par Riet Dhont (PTB) et David Weytsman (MR), Philippe Close a une nouvelle fois démenti toute intention dictée par le passage de la Grande Boucle, sur le boulevard Albert II, à quelques dizaines de mètres du parc Maximilien. "C'est une fausse information: le Tour de France passe en journée et non la nuit", a-t-il notamment dit. Selon le bourgmestre, des gens ont commencé à dormir dans le parc après avoir été évacué de la Gare du nord, il y a quelques semaines. L'évacuation du parc a été possible lorsque la Région a ouvert 90 places sur le site géré par la Samusocial rue Royale. Durant la semaine dernière, l'asbl Bravvo a délivré des messages dans le parc pour informer les occupants de l'offre proche de places disponibles pour l'hébergement de nuit. De son côté, le Premier échevin Benoît Hellings (Ecolo), en charge des Sports a abondé dans le sens des propos du bourgmestre. "Si la Ville voulait cacher ces migrants, elle n'aurait as fait passer le Tour de France à cet endroit", a-t-il notamment dit.