Depuis le 1er janvier 2018, une réforme concernant le permis de conduire théorique a été mise en place. En effet, la notion de faute grave refait son apparition. En cas de mauvaise réponse à une question de l'examen théorique, une faute mineure signifie un point en moins et une faute grave équivaut à cinq points en moins. Sachant que le résultat minimum nécessaire pour réussir la partie théorique est de 41/50, l'élève n'a donc pas droit à l'erreur.

En Région wallonne et à Bruxelles, l'introduction d'une filière d'auto-école rapide est mise en place dans des cas bien précis, par exemple l'obligation d'obtenir un permis de conduire rapidement dans le but de décrocher un emploi.

Le 1er juillet 2018, c'est une réforme concernant le permis pratique qui entre en vigueur. L'ajout d'un test de perception des risques est maintenant obligatoire dans les trois Régions avant de passer l'examen pratique. En Région de Bruxelles-Capitale, une formation aux premiers soins de secours est également ajoutée.

Avec tous ces changements, comment faire la différence entre les différentes lois appliquées dans chaque Région de Belgique? Quels sont les buts de ces nouvelles règles et quelles conséquences ont-elles le niveau de complexité pour l'obtenir? Nous nous sommes penchés sur le sujet afin de vous aider y voir plus clair.

Si vous souhaitez lire un article plus détaillé sur les réformes concernant le permis de catégorie B, nous avons récapitulé les points importants pour vous éclairer.

Pour illustrer les différentes lois appliquées dans chaque Région de Belgique, nous avons réalisé des tableaux récapitulatifs du permis en Région wallonne, en Région de Bruxelles-Capitale et en Région flamande. (Contenu interactif)

Deux jeunes ayant passé leur permis récemment ont accepté de nous parler de leur expérience et des difficultés qu'ils ont rencontrées.

Auteure: Margaux Glamocic

Depuis le 1er janvier 2018, une réforme concernant le permis de conduire théorique a été mise en place. En effet, la notion de faute grave refait son apparition. En cas de mauvaise réponse à une question de l'examen théorique, une faute mineure signifie un point en moins et une faute grave équivaut à cinq points en moins. Sachant que le résultat minimum nécessaire pour réussir la partie théorique est de 41/50, l'élève n'a donc pas droit à l'erreur. En Région wallonne et à Bruxelles, l'introduction d'une filière d'auto-école rapide est mise en place dans des cas bien précis, par exemple l'obligation d'obtenir un permis de conduire rapidement dans le but de décrocher un emploi.Le 1er juillet 2018, c'est une réforme concernant le permis pratique qui entre en vigueur. L'ajout d'un test de perception des risques est maintenant obligatoire dans les trois Régions avant de passer l'examen pratique. En Région de Bruxelles-Capitale, une formation aux premiers soins de secours est également ajoutée. Avec tous ces changements, comment faire la différence entre les différentes lois appliquées dans chaque Région de Belgique? Quels sont les buts de ces nouvelles règles et quelles conséquences ont-elles le niveau de complexité pour l'obtenir? Nous nous sommes penchés sur le sujet afin de vous aider y voir plus clair. Si vous souhaitez lire un article plus détaillé sur les réformes concernant le permis de catégorie B, nous avons récapitulé les points importants pour vous éclairer.Pour illustrer les différentes lois appliquées dans chaque Région de Belgique, nous avons réalisé des tableaux récapitulatifs du permis en Région wallonne, en Région de Bruxelles-Capitale et en Région flamande. (Contenu interactif)Deux jeunes ayant passé leur permis récemment ont accepté de nous parler de leur expérience et des difficultés qu'ils ont rencontrées.Auteure: Margaux Glamocic