Concernant le permis théorique, les règles sont les mêmes dans les différentes Régions. Il est obligatoire d'avoir 17 ans le jour du test, celui-ci coûte 15 euros (à chaque essai) et il est impératif de le passer dans un des centres d'examen agréé par l'inspection automobile. La Flandre possède 16 centres d'examen, la Région de Bruxelles-Capitale en possède 2 et la Wallonie en possède 14. Le centre dans lequel vous souhaitez passer votre examen n'est pas lié à votre domicile, c'est à vous de choisir celui que vous préférez dans votre région. L'examen se fait sur ordinateur, dure 30 minutes et est composé de 50 questions exprimées oralement en rapport avec des situations de circulation réelles.

Le temps de réflexion est de 15 secondes par question et le résultat minimum à obtenir pour réussir est de 41 points sur 50. En cas de réponse incorrecte, une faute mineure vaut un point en moins et une faute grave en vaut cinq. Une faute grave comprend les excès de vitesse supérieurs à la vitesse maximum autorisée, les infractions au troisième degré (brûler un feu rouge, franchir une ligne continue) et celles au quatrième degré (ne pas respecter l'injonction d'un agent de police par exemple).

Après deux échecs à l'examen théorique (ou un multiple de deux), il est obligatoire de suivre 12 heures de cours théoriques en auto-école avant de retenter sa chance. Si le test théorique est réussi, l'élève est soumis à un test de lecture pour vérifier sa vue. Si le test de lecture est insuffisant, une visite chez l'ophtalmologue est obligatoire. L'examen théorique est valable 36 mois.

Le permis pratique en Région wallonne

Il existe trois choix de formation à la conduite possibles en Wallonie: la filière libre, l'accès direct ou via une auto-école.

Auto-école

Avoir minimum 18 ans est obligatoire. En pratiquant ses heures de conduite via une auto-école, l'élève doit faire minimum 20 heures de cours de conduite avec un moniteur. Après les 20 heures d'auto-école, l'élève reçoit un permis provisoire de 18 mois durant lesquels il devra pratiquer minimum 3 mois de conduite avant de passer le permis pratique. Le jeune a le choix de rouler accompagné d'une personne ayant le permis depuis plus de 8 ans ou de rouler seul. Pour la deuxième option, l'autorisation du moniteur d'auto-école est requise. Pour cela, l'élève doit passer le test de perceptions des risques ainsi que le test de capacités techniques de conduite. Si ces tests sont réussis, le moniteur octroie un certificat d'aptitude qui autorise l'élève à rouler seul.

Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen. En Région wallonne, le test de perception des risques coûte 15 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève a demandé de pouvoir rouler seul, celui-ci a déjà dû passer le test de perception des risques et a donc directement accès à l'examen pratique. S'il a au contraire préféré conduire accompagné, il doit réaliser le test de perception des risques avant de tenter l'examen sur la voie publique.

L'examen pratique (qui coûte 36 euros) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante.

Si le test de perceptions des risques est raté deux fois, il est nécessaire de reprendre 3 heures de cours de conduite en auto-école.

Si le permis pratique est raté deux fois, il est nécessaire de reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école avant de retenter le coup.

Filière libre

Avoir minimum 17 ans est obligatoire. Si l'élève choisit de pratiquer ses heures de conduite en filière libre, celui-ci doit être accompagné d'un guide de son choix. Le guide doit cependant répondre à quelques critères. L'élève et son guide devront suivre 3h de formation dans une école de conduite ou via e-learning. Si l'élève choisit la filière libre, il a la possibilité de suivre 6 heures de cours pratiques dans une auto-école, mais il n'en a pas l'obligation.

En pratiquant ses heures de conduite en filière libre, l'élève reçoit un permis provisoire de 36 mois durant lesquels il devra parcourir un minimum de 1500 kilomètres, compléter un journal de bord dans le roadbook et pratiquer la conduite pendant minimum 3 mois avant de passer le permis pratique. À 18 ans, l'élève peut choisir de rouler seul, mais doit avoir pratiqué trois mois de conduite au préalable et doit également avoir réussi le test de perceptions des risques. Si toutes les conditions sont remplies, il recevra un certificat d'aptitude qui lui permettra de rouler seul.

Si le permis expire (après 36 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen. En Région wallonne, le test de perceptions des risques coûte 15 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève a choisi de rouler seul, celui-ci a dû passer le test de perception des risques et a donc directement accès à l'examen pratique. Si celui-ci a préféré continuer à conduire avec son guide, il doit passer l'examen de perceptions des risques avant de tenter l'examen pratique sur la voie publique.

L'examen pratique (qui coûte 36 euros) peut se faire avec le véhicule de l'auto-école (accompagné d'un instructeur) ou avec le véhicule de l'élève, qui sera accompagné de son guide ou d'un instructeur de conduite breveté indépendant.

Accès direct

Avoir minimum 18 ans est obligatoire. Aucun permis provisoire n'est délivré, mais la pratique de minimum de 30h de conduite en auto-école est requise. L'élève doit ensuite passer le test de perception des risques avant d'avoir un accès direct à l'examen pratique.

En Région wallonne, le test de perceptions des risques coûte 15 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. L'examen pratique a lieu sur la voie publique avec le véhicule de l'auto-école et un instructeur accompagnant. Après deux échecs de l'examen pratique, l'élève devra prendre 6 heures de cours de pratique dans une auto-école.

Le permis pratique en Région de Bruxelles-Capitale

Il existe quatre choix de formation à la conduite en Région de Bruxelles-Capitale: l'auto-école, l'accès direct, la filière libre et la combinaison filière libre et auto-école

Auto-école

Avoir minimum 18 ans est obligatoire. En pratiquant ses heures de conduite via une auto-école, l'élève doit faire minimum 20 heures de cours de conduite avec un moniteur. Après les 20 heures d'auto-école, l'élève reçoit un permis provisoire de 18 mois durant lesquels il devra pratiquer minimum 3 mois de conduite avant de passer le permis pratique.

Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen.

Après les 20 heures d'auto-école, l'élève doit suivre une formation de premiers secours à Bruxelles et doit ensuite passer le test de perception des risques. En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques coûte 36 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève le réussit, il ne doit pas payer l'examen pratique. Si l'élève le rate deux fois, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école.

L'examen pratique (qui coûte 36 euros ou ne coûte rien si le test de perception des risques a été réussi du premier coup) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante. Après deux échecs à l'examen pratique, le candidat doit reprendre 6 heures de cours en auto-école et la prochaine tentative se fera obligatoirement avec un véhicule de l'école enseignante.

Filière libre

Avoir minimum 17 ans est obligatoire. Si l'élève choisit de pratiquer ses heures de conduite en filière libre, celui-ci doit être accompagné d'un guide de son choix. Le guide doit cependant répondre à quelques critères. L'élève et son guide devront suivre 3 heures de formation dans une école de conduite ou via e-learning. Si l'élève choisit la filière libre, il a la possibilité de suivre 6 heures de cours pratiques dans une auto-école, mais il n'en a pas l'obligation.

En pratiquant ses heures de conduite en filière libre, l'élève reçoit un permis provisoire de 18 mois pendant lesquels il devra pratiquer la conduite pendant minimum 9 mois avec un guide, avant de passer le permis pratique.

Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit prendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen.

L'élève doit suivre une formation de premiers secours à Bruxelles avant de passer le test de perception des risques. En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques coûte 36 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève le réussit, il ne doit pas payer l'examen pratique. Si l'élève le rate deux fois, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école.

L'examen pratique (qui coûte 36 euros ou ne coûte rien si le test de perception des risques a été réussi du premier coup) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours en auto-école et la prochaine tentative se fera obligatoirement avec un véhicule de l'école enseignante.

Combiner l'auto-école et la filière libre

Avoir minimum 18 ans est requis. En choisissant de combiner l'auto-école et la filière libre, l'élève doit pratiquer minimum 14 heures de cours de conduite en auto-école. Il reçoit ensuite un permis provisoire de 18 mois durant lesquels il devra pratiquer minimum 6 mois de conduite avec un guide de son choix, avant de passer le permis pratique. Le guide doit cependant répondre à quelques critères et devra obligatoirement suivre une formation.

Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit prendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen.

L'élève doit suivre une formation de premiers secours à Bruxelles et doit ensuite passer le test de perception des risques. En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques coûte 36 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève le réussit, il ne doit pas payer l'examen pratique. Si l'élève le rate deux fois, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école.

L'examen pratique (qui coûte 36 euros ou ne coûte rien si le test de perception des risques a été réussi du premier coup) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours en auto-école et la prochaine tentative se fera obligatoirement avec un véhicule de l'école enseignante.

Accès direct

Avoir minimum 18 ans est obligatoire. Aucun permis provisoire n'est délivré, mais la pratique de 30h minimum de conduite en auto-école est requise. L'élève doit ensuite passer sa formation de premiers secours et le test de perception des risques puis a ensuite un accès direct à l'examen pratique. En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques coûte 36 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève le réussit, il ne doit pas payer l'examen pratique. Si l'élève le rate deux fois, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école.

L'examen pratique (qui coûte 36 euros ou ne coûte rien si le test de perception des risques a été réussi du premier coup) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours en auto-école et la prochaine tentative se fera obligatoirement avec un véhicule de l'école enseignante.

Points importants

En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques réussi en dehors de Bruxelles n'est pas valable. Pour passer l'examen pratique, il faut donc avoir réussi l'examen théorique, le test de perception des risques et avoir passé la formation des premiers secours à Bruxelles.

Le permis en Région flamande

En Flandre, les élèves de secondaire ont l'occasion de suivre des cours de pratique et de passer l'examen théorique à l'école. Il existe deux choix de formation à la conduite en Région flamande: l'auto-école et l'accès direct.

Auto-école

Avoir minimum 18 ans est obligatoire. En pratiquant ses heures de conduite via une auto-école, l'élève doit faire minimum 20 heures de cours de conduite avec un moniteur. Après les 20 heures d'auto-école, l'élève reçoit un permis provisoire de 18 mois durant lesquels il devra pratiquer minimum 9 mois de conduite avant de passer le permis pratique.

Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit attendre 3 ans avant de pouvoir redemander un permis de la même catégorie. Si l'élève ne veut pas attendre trois ans, il est maintenant possible de demander un permis provisoire de 12 mois après voir suivi 6 heures de cours de conduite dans une auto-école.

L'examen pratique coûte 40 euros et comprend deux parties: le test de perception des risques et l'examen sur la voie publique. Un résultat minimum de 6 points sur 10 est requis pour réussir le test de perception des risques. Si l'élève échoue au test, il peut quand même passer l'examen sur la voie publique, car l'évaluation totale se base sur les deux tests réunis. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école avant de retenter sa chance. Si l'élève réussit l'examen pratique, il peut introduire une demande de permis de conduire. Le jeune est en période d'essai pendant 12 mois, année durant laquelle il ne pourra commettre aucune faute grave. Six mois après l'obtention du permis pratique, l'élève doit suivre une formation de 4 heures en 2 parties. La formation coûte 100 euros et se compose d'une part d'une discussion avec un groupe de parole et d'autre part, d'un cours de compétence à la conduite sur le terrain ferme.

La filière libre

Avoir minimum 17 ans est obligatoire. Si l'élève choisit de pratiquer ses heures de conduite en filière libre, celui-ci doit être accompagné d'un guide de son choix. Le guide doit cependant répondre à quelques critères. L'élève et son guide devront suivre 3h de formation dans une école de conduite ou via e-learning. Si l'élève choisit la filière libre, il a la possibilité de suivre 6 heures de cours pratiques dans une auto-école, mais il n'en a pas l'obligation.

En pratiquant ses heures de conduite en filière libre, l'élève reçoit un permis provisoire de 36 mois durant lesquels il devra pratiquer la conduite pendant minimum 3 mois avant de passer le test pratique. Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit attendre 3 ans avant de pouvoir redemander un permis de la même catégorie. Si l'élève ne veut pas attendre trois ans, il est maintenant possible de demander un permis provisoire de 12 mois après voir suivi 6 heures de cours de conduite dans une auto-école.

L'examen pratique coûte 40 euros et comprend deux parties: le test de perception des risques et l'examen sur la voie publique. Un résultat minimum de 6 points sur 10 est requis pour réussir le test de perception des risques. Si l'élève échoue au test, il peut quand même passer l'examen sur la voie publique, car l'évaluation totale se base sur les deux tests réunis. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école avant de retenter sa chance. Si l'élève réussit l'examen pratique, il peut introduire une demande de permis de conduire. Le jeune est en période d'essai pendant 12 mois, année durant laquelle il ne pourra commettre aucune faute grave. Six mois après l'obtention du permis pratique, l'élève doit suivre une formation de 4 heures en 2 parties. La formation coûte 100 euros et se compose d'une part d'une discussion avec un groupe de parole et d'autre part, d'un cours de compétence à la conduite sur le terrain ferme.

Règles générales

Les jeunes conducteurs ayant le permis depuis moins de 3 ans ne peuvent pas conduire avec un taux d'alcoolémie de plus de 0,2g/L dans le sang, ne peuvent pas conduire sous l'influence de drogue, et ne peuvent pas faire des excès de vitesse, des infractions au code de la route ou des délits de fuite. Les jeunes conducteurs reçoivent 6 points. A chaque infraction, le conducteur perd des points et le délai de trois ans est remis à zéro. Dans le cas d'une perte de trois points ou plus, le jeune conducteur sera dans l'obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans un délai de quatre mois maximum. Ceux qui ne possèdent plus de points perdent leur permis.

Le permis provisoire en général

Avec un permis provisoire, il est défendu de rouler entre 22h et 6h du matin, le samedi, le dimanche, les veilles de jours fériés et les jours fériés eux-mêmes. Les jeunes possédant un permis provisoire sont également dans l'obligation de posséder le signe "L" à un endroit visible à l'arrière de leur véhicule et ne peuvent pas effectuer des transports commerciaux ou accrocher une remorque. Il est strictement interdit de conduire à l'étranger avec un permis provisoire.

Le permis provisoire de 18 mois

La personne possédant un permis provisoire de 18 mois peut rouler seule, accompagnée de maximum deux personnes si celles-ci sont titulaires et porteurs d'un document d'identité délivré en Belgique et titulaire d'un permis de conduire de catégorie B belge ou européen depuis minimum 8 ans sans avoir perdu le droit de conduire ces trois dernières années.

Le permis provisoire de 36 mois

La personne possédant un permis provisoire de 36 mois doit toujours rouler accompagnée d'un guide mentionné sur le permis provisoire (possibilité d'avoir deux guides). Le guide doit prendre place à l'avant et la voiture doit posséder un rétroviseur intérieur réglable, à l'arrière et sur le côté gauche, pour que la personne accompagnante puisse surveiller la circulation.

Nouveau format pour le permis

Selon le SPF Mobilité, le permis de conduire au format "carte bancaire" aura bientôt un nouvel aspect. La mise en page du document sera modifiée pour toutes les licences délivrées à partir de la mi-décembre et présenteront également de nouveaux systèmes de sécurité afin de réduire les risques de fraude et de contrefaçon. Les anciens modèles resteront valables, les conducteurs n'auront pas à faire l'échange avant la fin de période de validité de leur document. Ce nouveau look sera d'application tant pour les permis provisoires que les définitifs.

Auteure: Margaux Glamocic

Concernant le permis théorique, les règles sont les mêmes dans les différentes Régions. Il est obligatoire d'avoir 17 ans le jour du test, celui-ci coûte 15 euros (à chaque essai) et il est impératif de le passer dans un des centres d'examen agréé par l'inspection automobile. La Flandre possède 16 centres d'examen, la Région de Bruxelles-Capitale en possède 2 et la Wallonie en possède 14. Le centre dans lequel vous souhaitez passer votre examen n'est pas lié à votre domicile, c'est à vous de choisir celui que vous préférez dans votre région. L'examen se fait sur ordinateur, dure 30 minutes et est composé de 50 questions exprimées oralement en rapport avec des situations de circulation réelles. Le temps de réflexion est de 15 secondes par question et le résultat minimum à obtenir pour réussir est de 41 points sur 50. En cas de réponse incorrecte, une faute mineure vaut un point en moins et une faute grave en vaut cinq. Une faute grave comprend les excès de vitesse supérieurs à la vitesse maximum autorisée, les infractions au troisième degré (brûler un feu rouge, franchir une ligne continue) et celles au quatrième degré (ne pas respecter l'injonction d'un agent de police par exemple).Après deux échecs à l'examen théorique (ou un multiple de deux), il est obligatoire de suivre 12 heures de cours théoriques en auto-école avant de retenter sa chance. Si le test théorique est réussi, l'élève est soumis à un test de lecture pour vérifier sa vue. Si le test de lecture est insuffisant, une visite chez l'ophtalmologue est obligatoire. L'examen théorique est valable 36 mois.Il existe trois choix de formation à la conduite possibles en Wallonie: la filière libre, l'accès direct ou via une auto-école. Auto-écoleAvoir minimum 18 ans est obligatoire. En pratiquant ses heures de conduite via une auto-école, l'élève doit faire minimum 20 heures de cours de conduite avec un moniteur. Après les 20 heures d'auto-école, l'élève reçoit un permis provisoire de 18 mois durant lesquels il devra pratiquer minimum 3 mois de conduite avant de passer le permis pratique. Le jeune a le choix de rouler accompagné d'une personne ayant le permis depuis plus de 8 ans ou de rouler seul. Pour la deuxième option, l'autorisation du moniteur d'auto-école est requise. Pour cela, l'élève doit passer le test de perceptions des risques ainsi que le test de capacités techniques de conduite. Si ces tests sont réussis, le moniteur octroie un certificat d'aptitude qui autorise l'élève à rouler seul. Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen. En Région wallonne, le test de perception des risques coûte 15 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève a demandé de pouvoir rouler seul, celui-ci a déjà dû passer le test de perception des risques et a donc directement accès à l'examen pratique. S'il a au contraire préféré conduire accompagné, il doit réaliser le test de perception des risques avant de tenter l'examen sur la voie publique.L'examen pratique (qui coûte 36 euros) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante.Si le test de perceptions des risques est raté deux fois, il est nécessaire de reprendre 3 heures de cours de conduite en auto-école.Si le permis pratique est raté deux fois, il est nécessaire de reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école avant de retenter le coup.Filière libreAvoir minimum 17 ans est obligatoire. Si l'élève choisit de pratiquer ses heures de conduite en filière libre, celui-ci doit être accompagné d'un guide de son choix. Le guide doit cependant répondre à quelques critères. L'élève et son guide devront suivre 3h de formation dans une école de conduite ou via e-learning. Si l'élève choisit la filière libre, il a la possibilité de suivre 6 heures de cours pratiques dans une auto-école, mais il n'en a pas l'obligation. En pratiquant ses heures de conduite en filière libre, l'élève reçoit un permis provisoire de 36 mois durant lesquels il devra parcourir un minimum de 1500 kilomètres, compléter un journal de bord dans le roadbook et pratiquer la conduite pendant minimum 3 mois avant de passer le permis pratique. À 18 ans, l'élève peut choisir de rouler seul, mais doit avoir pratiqué trois mois de conduite au préalable et doit également avoir réussi le test de perceptions des risques. Si toutes les conditions sont remplies, il recevra un certificat d'aptitude qui lui permettra de rouler seul.Si le permis expire (après 36 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen. En Région wallonne, le test de perceptions des risques coûte 15 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève a choisi de rouler seul, celui-ci a dû passer le test de perception des risques et a donc directement accès à l'examen pratique. Si celui-ci a préféré continuer à conduire avec son guide, il doit passer l'examen de perceptions des risques avant de tenter l'examen pratique sur la voie publique. L'examen pratique (qui coûte 36 euros) peut se faire avec le véhicule de l'auto-école (accompagné d'un instructeur) ou avec le véhicule de l'élève, qui sera accompagné de son guide ou d'un instructeur de conduite breveté indépendant. Accès directAvoir minimum 18 ans est obligatoire. Aucun permis provisoire n'est délivré, mais la pratique de minimum de 30h de conduite en auto-école est requise. L'élève doit ensuite passer le test de perception des risques avant d'avoir un accès direct à l'examen pratique. En Région wallonne, le test de perceptions des risques coûte 15 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. L'examen pratique a lieu sur la voie publique avec le véhicule de l'auto-école et un instructeur accompagnant. Après deux échecs de l'examen pratique, l'élève devra prendre 6 heures de cours de pratique dans une auto-école.Il existe quatre choix de formation à la conduite en Région de Bruxelles-Capitale: l'auto-école, l'accès direct, la filière libre et la combinaison filière libre et auto-écoleAuto-écoleAvoir minimum 18 ans est obligatoire. En pratiquant ses heures de conduite via une auto-école, l'élève doit faire minimum 20 heures de cours de conduite avec un moniteur. Après les 20 heures d'auto-école, l'élève reçoit un permis provisoire de 18 mois durant lesquels il devra pratiquer minimum 3 mois de conduite avant de passer le permis pratique.Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen.Après les 20 heures d'auto-école, l'élève doit suivre une formation de premiers secours à Bruxelles et doit ensuite passer le test de perception des risques. En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques coûte 36 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève le réussit, il ne doit pas payer l'examen pratique. Si l'élève le rate deux fois, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école. L'examen pratique (qui coûte 36 euros ou ne coûte rien si le test de perception des risques a été réussi du premier coup) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante. Après deux échecs à l'examen pratique, le candidat doit reprendre 6 heures de cours en auto-école et la prochaine tentative se fera obligatoirement avec un véhicule de l'école enseignante. Filière libreAvoir minimum 17 ans est obligatoire. Si l'élève choisit de pratiquer ses heures de conduite en filière libre, celui-ci doit être accompagné d'un guide de son choix. Le guide doit cependant répondre à quelques critères. L'élève et son guide devront suivre 3 heures de formation dans une école de conduite ou via e-learning. Si l'élève choisit la filière libre, il a la possibilité de suivre 6 heures de cours pratiques dans une auto-école, mais il n'en a pas l'obligation. En pratiquant ses heures de conduite en filière libre, l'élève reçoit un permis provisoire de 18 mois pendant lesquels il devra pratiquer la conduite pendant minimum 9 mois avec un guide, avant de passer le permis pratique. Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit prendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen.L'élève doit suivre une formation de premiers secours à Bruxelles avant de passer le test de perception des risques. En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques coûte 36 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève le réussit, il ne doit pas payer l'examen pratique. Si l'élève le rate deux fois, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école. L'examen pratique (qui coûte 36 euros ou ne coûte rien si le test de perception des risques a été réussi du premier coup) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours en auto-école et la prochaine tentative se fera obligatoirement avec un véhicule de l'école enseignante. Combiner l'auto-école et la filière libreAvoir minimum 18 ans est requis. En choisissant de combiner l'auto-école et la filière libre, l'élève doit pratiquer minimum 14 heures de cours de conduite en auto-école. Il reçoit ensuite un permis provisoire de 18 mois durant lesquels il devra pratiquer minimum 6 mois de conduite avec un guide de son choix, avant de passer le permis pratique. Le guide doit cependant répondre à quelques critères et devra obligatoirement suivre une formation. Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit prendre 6 heures de cours pratiques en auto-école avant de passer l'examen.L'élève doit suivre une formation de premiers secours à Bruxelles et doit ensuite passer le test de perception des risques. En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques coûte 36 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève le réussit, il ne doit pas payer l'examen pratique. Si l'élève le rate deux fois, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école. L'examen pratique (qui coûte 36 euros ou ne coûte rien si le test de perception des risques a été réussi du premier coup) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours en auto-école et la prochaine tentative se fera obligatoirement avec un véhicule de l'école enseignante. Accès directAvoir minimum 18 ans est obligatoire. Aucun permis provisoire n'est délivré, mais la pratique de 30h minimum de conduite en auto-école est requise. L'élève doit ensuite passer sa formation de premiers secours et le test de perception des risques puis a ensuite un accès direct à l'examen pratique. En Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques coûte 36 euros et un résultat de minimum 6 points sur 10 est requis pour réussir. Si l'élève le réussit, il ne doit pas payer l'examen pratique. Si l'élève le rate deux fois, celui-ci doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école. L'examen pratique (qui coûte 36 euros ou ne coûte rien si le test de perception des risques a été réussi du premier coup) a lieu sur la voie publique. Il est possible de le passer avec le véhicule de l'auto-école en compagnie de l'instructeur ou avec le véhicule de l'élève et une personne accompagnante. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours en auto-école et la prochaine tentative se fera obligatoirement avec un véhicule de l'école enseignante. Points importantsEn Région de Bruxelles-Capitale, le test de perceptions des risques réussi en dehors de Bruxelles n'est pas valable. Pour passer l'examen pratique, il faut donc avoir réussi l'examen théorique, le test de perception des risques et avoir passé la formation des premiers secours à Bruxelles. En Flandre, les élèves de secondaire ont l'occasion de suivre des cours de pratique et de passer l'examen théorique à l'école. Il existe deux choix de formation à la conduite en Région flamande: l'auto-école et l'accès direct.Auto-écoleAvoir minimum 18 ans est obligatoire. En pratiquant ses heures de conduite via une auto-école, l'élève doit faire minimum 20 heures de cours de conduite avec un moniteur. Après les 20 heures d'auto-école, l'élève reçoit un permis provisoire de 18 mois durant lesquels il devra pratiquer minimum 9 mois de conduite avant de passer le permis pratique.Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit attendre 3 ans avant de pouvoir redemander un permis de la même catégorie. Si l'élève ne veut pas attendre trois ans, il est maintenant possible de demander un permis provisoire de 12 mois après voir suivi 6 heures de cours de conduite dans une auto-école. L'examen pratique coûte 40 euros et comprend deux parties: le test de perception des risques et l'examen sur la voie publique. Un résultat minimum de 6 points sur 10 est requis pour réussir le test de perception des risques. Si l'élève échoue au test, il peut quand même passer l'examen sur la voie publique, car l'évaluation totale se base sur les deux tests réunis. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école avant de retenter sa chance. Si l'élève réussit l'examen pratique, il peut introduire une demande de permis de conduire. Le jeune est en période d'essai pendant 12 mois, année durant laquelle il ne pourra commettre aucune faute grave. Six mois après l'obtention du permis pratique, l'élève doit suivre une formation de 4 heures en 2 parties. La formation coûte 100 euros et se compose d'une part d'une discussion avec un groupe de parole et d'autre part, d'un cours de compétence à la conduite sur le terrain ferme. La filière libreAvoir minimum 17 ans est obligatoire. Si l'élève choisit de pratiquer ses heures de conduite en filière libre, celui-ci doit être accompagné d'un guide de son choix. Le guide doit cependant répondre à quelques critères. L'élève et son guide devront suivre 3h de formation dans une école de conduite ou via e-learning. Si l'élève choisit la filière libre, il a la possibilité de suivre 6 heures de cours pratiques dans une auto-école, mais il n'en a pas l'obligation. En pratiquant ses heures de conduite en filière libre, l'élève reçoit un permis provisoire de 36 mois durant lesquels il devra pratiquer la conduite pendant minimum 3 mois avant de passer le test pratique. Si le permis expire (après 18 mois) avant que l'élève ne passe le permis pratique, celui-ci doit attendre 3 ans avant de pouvoir redemander un permis de la même catégorie. Si l'élève ne veut pas attendre trois ans, il est maintenant possible de demander un permis provisoire de 12 mois après voir suivi 6 heures de cours de conduite dans une auto-école. L'examen pratique coûte 40 euros et comprend deux parties: le test de perception des risques et l'examen sur la voie publique. Un résultat minimum de 6 points sur 10 est requis pour réussir le test de perception des risques. Si l'élève échoue au test, il peut quand même passer l'examen sur la voie publique, car l'évaluation totale se base sur les deux tests réunis. Après deux échecs à l'examen pratique, le jeune doit reprendre 6 heures de cours de conduite en auto-école avant de retenter sa chance. Si l'élève réussit l'examen pratique, il peut introduire une demande de permis de conduire. Le jeune est en période d'essai pendant 12 mois, année durant laquelle il ne pourra commettre aucune faute grave. Six mois après l'obtention du permis pratique, l'élève doit suivre une formation de 4 heures en 2 parties. La formation coûte 100 euros et se compose d'une part d'une discussion avec un groupe de parole et d'autre part, d'un cours de compétence à la conduite sur le terrain ferme. Les jeunes conducteurs ayant le permis depuis moins de 3 ans ne peuvent pas conduire avec un taux d'alcoolémie de plus de 0,2g/L dans le sang, ne peuvent pas conduire sous l'influence de drogue, et ne peuvent pas faire des excès de vitesse, des infractions au code de la route ou des délits de fuite. Les jeunes conducteurs reçoivent 6 points. A chaque infraction, le conducteur perd des points et le délai de trois ans est remis à zéro. Dans le cas d'une perte de trois points ou plus, le jeune conducteur sera dans l'obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans un délai de quatre mois maximum. Ceux qui ne possèdent plus de points perdent leur permis. Avec un permis provisoire, il est défendu de rouler entre 22h et 6h du matin, le samedi, le dimanche, les veilles de jours fériés et les jours fériés eux-mêmes. Les jeunes possédant un permis provisoire sont également dans l'obligation de posséder le signe "L" à un endroit visible à l'arrière de leur véhicule et ne peuvent pas effectuer des transports commerciaux ou accrocher une remorque. Il est strictement interdit de conduire à l'étranger avec un permis provisoire.La personne possédant un permis provisoire de 18 mois peut rouler seule, accompagnée de maximum deux personnes si celles-ci sont titulaires et porteurs d'un document d'identité délivré en Belgique et titulaire d'un permis de conduire de catégorie B belge ou européen depuis minimum 8 ans sans avoir perdu le droit de conduire ces trois dernières années.La personne possédant un permis provisoire de 36 mois doit toujours rouler accompagnée d'un guide mentionné sur le permis provisoire (possibilité d'avoir deux guides). Le guide doit prendre place à l'avant et la voiture doit posséder un rétroviseur intérieur réglable, à l'arrière et sur le côté gauche, pour que la personne accompagnante puisse surveiller la circulation. Selon le SPF Mobilité, le permis de conduire au format "carte bancaire" aura bientôt un nouvel aspect. La mise en page du document sera modifiée pour toutes les licences délivrées à partir de la mi-décembre et présenteront également de nouveaux systèmes de sécurité afin de réduire les risques de fraude et de contrefaçon. Les anciens modèles resteront valables, les conducteurs n'auront pas à faire l'échange avant la fin de période de validité de leur document. Ce nouveau look sera d'application tant pour les permis provisoires que les définitifs.Auteure: Margaux Glamocic