En moyenne, 6 % des cours ne sont pas donnés pour cause d'absence de titulaire en Belgique francophone. Si la pénurie se fait sentir désormais dans de nombreuses matières (bien qu'elle soit par exemple catastrophique en néerlandais), elle est plus particulièrement perceptible dans certaines régions : à Bruxelles et dans le Hainaut.

L'enquête a été menée par l'administration auprès d'un échantillon représentatif de 336 établissements.