"Il y a aujourd'hui cinq formations politiques, qui représentent 70 sièges, qui sont prêtes à aller de l'avant mais malheureusement ce n'est pas suffisant. Il nous faut encore au moins un parti politique et donc nous allons continuer. Dans les prochains jours, on rencontrera les écologistes d'un côté, les libéraux de l'autre", ajoute Paul Magnette.

Selon le président du Parti socialiste, former un gouvernement "dans les meilleurs délais" est primordial. "Notre pays en a besoin pour lutter efficacement contre l'épidémie qui malheureusement reprend et menace de reprendre plus encore, pour s'attaquer aussi aux conséquences économiques et sociales de cette crise qui sont déjà lourdes et qui seront encore plus lourdes", conclut le missionnaire royal. "Nous allons y travailler et donner le meilleur de nous-mêmes pour y arriver le plus rapidement possible."

Le roi a prolongé la mission de Bart De Wever et Paul Magnette jusqu'au 17 août.

"Il y a aujourd'hui cinq formations politiques, qui représentent 70 sièges, qui sont prêtes à aller de l'avant mais malheureusement ce n'est pas suffisant. Il nous faut encore au moins un parti politique et donc nous allons continuer. Dans les prochains jours, on rencontrera les écologistes d'un côté, les libéraux de l'autre", ajoute Paul Magnette.Selon le président du Parti socialiste, former un gouvernement "dans les meilleurs délais" est primordial. "Notre pays en a besoin pour lutter efficacement contre l'épidémie qui malheureusement reprend et menace de reprendre plus encore, pour s'attaquer aussi aux conséquences économiques et sociales de cette crise qui sont déjà lourdes et qui seront encore plus lourdes", conclut le missionnaire royal. "Nous allons y travailler et donner le meilleur de nous-mêmes pour y arriver le plus rapidement possible."Le roi a prolongé la mission de Bart De Wever et Paul Magnette jusqu'au 17 août.