"Non", a-t-il répondu à une question au micro de la radio privée Bel-RTL, dont il était l'invité matinal, à propos de l'opération de renouvellement entreprise par le cdH et d'éventuelles discussions avec ces deux formations - dont l'une est dans l'opposition à tous les niveaux de pouvoir et l'autre participe aux coalitions fédérale, régionale et communautaire.

"J'ai des contacts excellents avec mes homologues présidents de parti et singulièrement avec François De Smet (qui préside DéFI). On a pas mal de points de convergence sur le fond et la manière de vouloir faire de la politique différemment", a affirmé M. Prévot.

'Mais il n'y a pas de cartel dans l'air, ni aujourdhui avec DéFi et encore moins avec le MR", a assuré le président des humanistes.

"Non", a-t-il répondu à une question au micro de la radio privée Bel-RTL, dont il était l'invité matinal, à propos de l'opération de renouvellement entreprise par le cdH et d'éventuelles discussions avec ces deux formations - dont l'une est dans l'opposition à tous les niveaux de pouvoir et l'autre participe aux coalitions fédérale, régionale et communautaire. "J'ai des contacts excellents avec mes homologues présidents de parti et singulièrement avec François De Smet (qui préside DéFI). On a pas mal de points de convergence sur le fond et la manière de vouloir faire de la politique différemment", a affirmé M. Prévot. 'Mais il n'y a pas de cartel dans l'air, ni aujourdhui avec DéFi et encore moins avec le MR", a assuré le président des humanistes.