Samedi dernier, après s'être déjà entretenu avec le cdH, l'informateur avait rencontré les représentants d'une éventuelle alliance arc-en-ciel (socialistes, libéraux et écologistes - 76 sièges sur 150 à la Chambre), suscitant le courroux de la N-VA et du CD&V qui n'avaient pas été conviés.

Mercredi soir, l'informateur a une nouvelle fois réuni les formations d'un potentiel arc-en-ciel afin d'évoquer le cadre budgétaire du gouvernement fédéral dans les prochaines années.

Malgré la tenue de ces réunions en format plus restreint, il semble que l'informateur n'exclue aucune formation du processus. Après avoir vu DéFI mercredi, M. Magnette s'est à nouveau entretenu avec le cdH ce jeudi et devrait discuter dans la soirée avec le CD&V.

A en croire leur chef de groupe à la Chambre, Servais Verherstraeten, les chrétiens démocrates flamands n'avaient plus vu l'informateur depuis le 15 novembre.

Du côté de la N-VA, on affirme par contre qu'aucun rendez-vous n'est prévu pour l'instant avec M. Magnette.

Samedi dernier, après s'être déjà entretenu avec le cdH, l'informateur avait rencontré les représentants d'une éventuelle alliance arc-en-ciel (socialistes, libéraux et écologistes - 76 sièges sur 150 à la Chambre), suscitant le courroux de la N-VA et du CD&V qui n'avaient pas été conviés. Mercredi soir, l'informateur a une nouvelle fois réuni les formations d'un potentiel arc-en-ciel afin d'évoquer le cadre budgétaire du gouvernement fédéral dans les prochaines années. Malgré la tenue de ces réunions en format plus restreint, il semble que l'informateur n'exclue aucune formation du processus. Après avoir vu DéFI mercredi, M. Magnette s'est à nouveau entretenu avec le cdH ce jeudi et devrait discuter dans la soirée avec le CD&V. A en croire leur chef de groupe à la Chambre, Servais Verherstraeten, les chrétiens démocrates flamands n'avaient plus vu l'informateur depuis le 15 novembre. Du côté de la N-VA, on affirme par contre qu'aucun rendez-vous n'est prévu pour l'instant avec M. Magnette.