"On est dans une situation où il est encore possible de manoeuvrer, mais après il ne restera plus qu'à tirer la sonnette d'alarme", a averti Marc Van Ranst. "C'est pourtant facile à faire, mais vous ne le faites pas, n'est-ce pas?", a-t-il ajouté, clairement déçu.

"Les politiciens craignent que la population ne veuille pas de mesures plus sévères. Je comprends que tout le monde en a assez, mais ce que la population veut surtout, c'est que la situation soit résolue le plus tôt possible et les demi-mesures ne sont pas ce qui fonctionne le mieux".

"On est dans une situation où il est encore possible de manoeuvrer, mais après il ne restera plus qu'à tirer la sonnette d'alarme", a averti Marc Van Ranst. "C'est pourtant facile à faire, mais vous ne le faites pas, n'est-ce pas?", a-t-il ajouté, clairement déçu. "Les politiciens craignent que la population ne veuille pas de mesures plus sévères. Je comprends que tout le monde en a assez, mais ce que la population veut surtout, c'est que la situation soit résolue le plus tôt possible et les demi-mesures ne sont pas ce qui fonctionne le mieux".