"Je suis content, car c'est ferme, et c'est ce dont nous avions besoin. C'est évidemment très drastique. Personne ne trouve agréable de réduire ses contacts sociaux. C'est exactement ce que nous avions proposé, a déclaré le virologue Marc Van Ranst sur les ondes de la VRT.

"Je pense que tout le monde comprend que c'est absolument nécessaire. Si nous voulons éviter un confinement général, c'est notre seule chance", a-t-il ajouté.

Il insiste qu'il faudra du temps avant d'en voir l'effet. À présent, il y a des chiffres qui augmentent, les deux prochaines semaines, les chiffres vont continuer à augmenter. C'est la période dont nous avons besoin pour inverser la vapeur. Là, nous devons commencer à voir les effets positifs".

Sur Twitter le virologue Emmanuel André salue "la décision du gouvernement d'étendre l'utilisation du masque et de réduire le nombre de contacts sociaux dans les sphères privée, publique et professionnelle. C'était nécessaire et c'est courageux".

"Je suis content, car c'est ferme, et c'est ce dont nous avions besoin. C'est évidemment très drastique. Personne ne trouve agréable de réduire ses contacts sociaux. C'est exactement ce que nous avions proposé, a déclaré le virologue Marc Van Ranst sur les ondes de la VRT. "Je pense que tout le monde comprend que c'est absolument nécessaire. Si nous voulons éviter un confinement général, c'est notre seule chance", a-t-il ajouté. Il insiste qu'il faudra du temps avant d'en voir l'effet. À présent, il y a des chiffres qui augmentent, les deux prochaines semaines, les chiffres vont continuer à augmenter. C'est la période dont nous avons besoin pour inverser la vapeur. Là, nous devons commencer à voir les effets positifs".Sur Twitter le virologue Emmanuel André salue "la décision du gouvernement d'étendre l'utilisation du masque et de réduire le nombre de contacts sociaux dans les sphères privée, publique et professionnelle. C'était nécessaire et c'est courageux".