Du coup, la commune de Lierre - après Saint-Nicolas - s'est mise en tête de débaptiser la place qui porte son nom. "En son temps, Mercier était un...

Du coup, la commune de Lierre - après Saint-Nicolas - s'est mise en tête de débaptiser la place qui porte son nom. "En son temps, Mercier était un prélat de premier plan, mais aujourd'hui on peut affirmer qu'il a atterri du mauvais côté de l'histoire", n'hésite pas à déclarer l'échevin du tourisme Rik Verwaest (N-VA). La décision devrait tomber en septembre. Si le projet aboutit, la "Kardinaal Mercierplein" pourrait être renommée "Filips en Johannaplein", en mémoire de Philippe le Beau et Jeanne de Castille qui se sont mariés dans cette cité en 1496. Et tant pis s'il faut oublier la résistance de Mercier face à l'envahisseur allemand lors de la guerre 1914-1918, ce qui lui valut une grande popularité dans tout le pays.