Le prochain comité de concertation est reporté du 28 mai au 4 juin, a annoncé lundi soir le cabinet du Premier ministre, Alexander De Croo.
...

Le prochain comité de concertation est reporté du 28 mai au 4 juin, a annoncé lundi soir le cabinet du Premier ministre, Alexander De Croo. Ce report est lié à des considérations techniques par rapport au certificat européen Covid, et notamment à la mise en oeuvre du pré-accord conclu par la Belgique et les autres États membres avec le Parlement européen. Une recommandation de la Commission européenne sur ce certificat est par ailleurs attendue dans la semaine. Le report du comité de concertation ne remet pas en cause les étapes suivantes du déconfinement qui avaient été annoncée lors de la dernière réunion du 11 mai.. Le date du 9 juin reste en ligne de mire pour la réouverture d'une série d'activités en intérieur, avec la "plan été".Les ministres des Régions et du Fédéral devraient se focaliser principalement le 4 juin sur la thématique des voyages - testing, quarantaine, certificat sanitaire européen - avec l'été qui approche. Autre point à l'agenda : les grands événements estivaux, comme les festivals. Le certificat européen est sur les rails et devrait être prêt pour le 1er juillet. Un accord a été trouvé sur ses modalités. Ce certificat, qui instaure un système harmonisé dans toute l'UE, permet d'attester d'une vaccination contre le Covid-19, d'un test négatif ou d'une immunité après une infection. Le système de la Commission, qui connectera les certificats nationaux pour permettre d'établir leur validité à la frontière, devrait être prêt dans les prochains jours. Une vingtaine de pays européens, dont la Belgique, ont déjà testé le processus.Le Parlement européen demande que les détenteurs de certificat ne puissent pas se voir imposer de mesures restrictives tels qu'un test ou une quarantaine à leur arrivée dans un pays. Mais les Vingt-Sept, soulignant qu'il s'agit d'une compétence nationale, veulent se garder cette possibilité, par exemple en cas d'apparition d'un variant. Le texte prévoit que les Etats membres "s'abstiennent d'imposer des restrictions de voyage supplémentaires" comme des tests ou quarantaine, "à moins qu'ils ne soient nécessaires et proportionnés pour protéger la santé publique".Le pass sanitaire figure au menu du sommet des dirigeants programmé pour ce lundi et mardi à Bruxelles. L'accord devra être approuvé par le Parlement, dont la prochaine plénière est prévue du 7 au 10 juin à Strasbourg.D'ici là, la Belgique peut maintenir des périodes de quarantaines et plusieurs tests. Par ailleurs, les bourgmestres s'inquiètent de la ferveur populaire autour des matchs de l'Euro et des éventuels débordements. Ils aimeraient que le Codeco se penche sur la question mais ils ne devraient pas avoir de réponses à leurs interrogations et inquiétudes à ce sujet. Selon Le Soir, rien n'est sur la table du côté du Premier Ministre et la question ne devrait pas être abordée vendredi prochain. "Le cadre précis a déjà été déterminé lors du dernier Codeco", rappelle-t-on chez Alexander De Croo. "Il n'est pas prévu de revenir sur ce qui a été fixé mais de se concentrer sur la thématique des voyages (quarantaine, testing, etc.) et des grands événements de la fin de l'été."