Lire également "Batibouw, Salon de l'Auto... Pourquoi le déclin"
...

" Un salon grand public, c'est un shopping center temporaire et thématique. Pourquoi diable devrais-je payer pour y entrer ? Moi, je fais cinq salons de la construction en Belgique. Ils sont tous en croissance visiteurs et exposants. Mais il n'y en a aucun où il faut payer l'entrée. " Vérification faite, il apparaît pourtant que l'entrée est payante pour les cinq salons d'Easyfairs en question. Un flagrant délit de mensonge ? " Il y a toujours un prix à l'entrée, rectifie Eric Everard. Cela permet d'avoir des visiteurs de qualité. Mettre le prix à zéro n'a pas beaucoup de sens. En revanche, envoyer une invitation, ça a plus de valeur. " Pour Bois & Habitat et Batireno, ses deux salons organisés en Wallonie, il précise que seuls, respectivement, 11 et 14 % des visiteurs ont payé une entrée lors de leur dernière édition. Pour le premier, 107 000 entrées gratuites auraient été envoyées. Notons, au passage, que la croissance de Bois & Habitat sur le long terme n'est pas avérée : 15 312 visiteurs en 2019 contre 14 574 en 2017, mais 19 556 en 2013.