M. Peeters explique ne pas comprendre comment des consultations salariales par secteur ou entreprises permettront de résoudre un certain nombre de problèmes existants. Il souligne que le gouvernement a introduit un taxshift ces dernières années afin de réduire les coûts salariaux. Selon Kris Peeters, les consultations salariales par secteur menacent de compromettre cette situation. Le vice-Premier estime également que la limitation des allocations de chômage dans le temps ne résoudra rien non plus. "Ces personnes se retrouveraient ensuite au CPAS et y toucheraient un revenu d'intégration sociale. Il sera d'autant plus difficile, dans ces conditions, de les réinsérer dans la vie active", selon M. Peeters.

M. Peeters explique ne pas comprendre comment des consultations salariales par secteur ou entreprises permettront de résoudre un certain nombre de problèmes existants. Il souligne que le gouvernement a introduit un taxshift ces dernières années afin de réduire les coûts salariaux. Selon Kris Peeters, les consultations salariales par secteur menacent de compromettre cette situation. Le vice-Premier estime également que la limitation des allocations de chômage dans le temps ne résoudra rien non plus. "Ces personnes se retrouveraient ensuite au CPAS et y toucheraient un revenu d'intégration sociale. Il sera d'autant plus difficile, dans ces conditions, de les réinsérer dans la vie active", selon M. Peeters.