Un mandat de protection extrajudiciaire permet à une personne de désigner un membre de sa famille ou un ami proche qui s'occupera de régler ses finances si elle n'est plus capable de le faire (maladie, handicap, accident...). Depuis le 1er mars 2019, ce mandat offre de nouvelles possibilités. En plus de régler les questions patrimoniales, il permet aussi de prévoir des dispositions concernant la personne. Le mandant peut par exemple décider à l'avance dans quelle maison de repos et de soins il souhaite se rendre, le cas échéant. "Le mandat extra-judiciaire est la solution sur mesure par excellence pour le jour où vous ne serez plus capable de gérer vos biens. Néanmoins, une fois le mandat donné, il reste toujours révocable si vous désirez notamment changer votre mandataire. Vous n'êtes donc pas lié 'à vie' à la même personne si cette dernière venait à vous décevoir", souligne le notaire Sylvain Bavier, cité dans le communiqué. A l'heure actuelle, plus de 126.000 Belges ont déjà établi un tel mandat