Tous les hôpitaux belges étaient passés ce mercredi en phase 1A, c'est-à-dire qu'ils doivent réserver 25% des lits en soins intensifs au traitement de malades Covid. Mais, à la lumière de la situation épidémique dans la capitale, il a été décidé que les établissements bruxellois passeraient, eux, déjà en phase 1B.

D'ici 48 heures, ceux-ci devront réserver 50% de leurs lits en soins intensifs aux patients atteints du coronavirus. La décision pourrait avoir pour conséquence la déprogrammation d'autres interventions qui nécessitent un séjour en soins intensifs.

Tous les hôpitaux belges étaient passés ce mercredi en phase 1A, c'est-à-dire qu'ils doivent réserver 25% des lits en soins intensifs au traitement de malades Covid. Mais, à la lumière de la situation épidémique dans la capitale, il a été décidé que les établissements bruxellois passeraient, eux, déjà en phase 1B. D'ici 48 heures, ceux-ci devront réserver 50% de leurs lits en soins intensifs aux patients atteints du coronavirus. La décision pourrait avoir pour conséquence la déprogrammation d'autres interventions qui nécessitent un séjour en soins intensifs.