La proposition fait suite à la décision du Conseil National de Sécurité de n'autoriser la réouverture des piscines du pays qu'à partir du 1er juillet.

Selon le monde de la natation en Belgique, les piscines peuvent rouvrir d'une manière sûre plus tôt. "Aujourd'hui, il n'y a pas d'argument objectif pour ne pas autoriser la reprise de la natation dans des conditions réglementées", peut-on lire dans le communiqué commun.

Les fédérations ont prévu une reprise par phases. "La proposition élaborée comprend une première étape, le lundi 15 juin, au cours de laquelle les piscines appliqueront un protocole strict, soit sur rendez-vous soit en groupe restreint, conformément aux directives généralement applicables et sans utiliser de vestiaires ni de douches."

Le 1er juillet, tout le monde est autorisé à retourner à la piscine. "Les clubs affiliés aux fédérations reconnues en coopération avec les gestionnaires des piscines pourront ainsi tester le bon fonctionnement en vue d'une réouverture plus générale dans une deuxième phase le 1er juillet avec les adaptations si nécessaire."

La proposition fait suite à la décision du Conseil National de Sécurité de n'autoriser la réouverture des piscines du pays qu'à partir du 1er juillet. Selon le monde de la natation en Belgique, les piscines peuvent rouvrir d'une manière sûre plus tôt. "Aujourd'hui, il n'y a pas d'argument objectif pour ne pas autoriser la reprise de la natation dans des conditions réglementées", peut-on lire dans le communiqué commun. Les fédérations ont prévu une reprise par phases. "La proposition élaborée comprend une première étape, le lundi 15 juin, au cours de laquelle les piscines appliqueront un protocole strict, soit sur rendez-vous soit en groupe restreint, conformément aux directives généralement applicables et sans utiliser de vestiaires ni de douches." Le 1er juillet, tout le monde est autorisé à retourner à la piscine. "Les clubs affiliés aux fédérations reconnues en coopération avec les gestionnaires des piscines pourront ainsi tester le bon fonctionnement en vue d'une réouverture plus générale dans une deuxième phase le 1er juillet avec les adaptations si nécessaire."