La ministre de l'Education, Caroline Désir (PS), s'est entretenue mercredi avec les acteurs de l'école pour faire le point sur l'organisation des cours et les mesures sanitaires. Tous les acteurs y ont fait part de leur souhait d'un retour d'enseignement à 100% présentiel pour tous les élèves au plus vite, et en tous cas pour la rentrée de Pâques (19 avril, ndlr) au plus tard.

Interrogée mercredi en séance plénière du Parlement, la ministre Désir a ainsi précisé qu'une partie des élèves pourrait rentrer en présentiel dans le courant du mois de mars déjà "si la situation sanitaire le permet".

Depuis fin octobre, les 2e et 3e degrés du secondaire sont soumis à un enseignement dit hybride fait pour moitié de cours en présentiel, et pour l'autre moitié de cours à distance.

Les élèves du fondamental (maternel et primaire) sont eux en présentiel à 100%, de même que leurs aînés du 1er degré du secondaire (1re et 2e année).

Le comité de concertation (CodeCo) doit se réunir vendredi pour réactualiser les mesures sanitaires imposées pour endiguer la pandémie de coronavirus. Une série d'assouplissements pourrait y être annoncée.

La ministre de l'Education, Caroline Désir (PS), s'est entretenue mercredi avec les acteurs de l'école pour faire le point sur l'organisation des cours et les mesures sanitaires. Tous les acteurs y ont fait part de leur souhait d'un retour d'enseignement à 100% présentiel pour tous les élèves au plus vite, et en tous cas pour la rentrée de Pâques (19 avril, ndlr) au plus tard. Interrogée mercredi en séance plénière du Parlement, la ministre Désir a ainsi précisé qu'une partie des élèves pourrait rentrer en présentiel dans le courant du mois de mars déjà "si la situation sanitaire le permet". Depuis fin octobre, les 2e et 3e degrés du secondaire sont soumis à un enseignement dit hybride fait pour moitié de cours en présentiel, et pour l'autre moitié de cours à distance.Les élèves du fondamental (maternel et primaire) sont eux en présentiel à 100%, de même que leurs aînés du 1er degré du secondaire (1re et 2e année). Le comité de concertation (CodeCo) doit se réunir vendredi pour réactualiser les mesures sanitaires imposées pour endiguer la pandémie de coronavirus. Une série d'assouplissements pourrait y être annoncée.