M. Vuye et Mme Wouters, tous deux élus en 2014 sous la bannière N-VA, avaient quitté le parti nationaliste en dénonçant l'attitude jugée trop "soft" de la formation de Bart De Wever sur le terrain communautaire. Ils siègent depuis lors comme indépendants comme seuls membres du groupe Vuye&Wouters. Ils avaient envisagé en 2017 - mais sans succès - de s'associer au Vlaams Belang, sous le nom de "VB-Vuye&Wouters". "L'option favorite était une "Forza Flandria", avec tout le monde: nous, Jean-Marie, le VB, quelques figures de la droite flamande et d'anciens VB, comme Frank Vanhecke. Mais elle s'est heurtée à un niet du VB", explique Mme Wouters à nos confrères de Knack, en parlant d'un veto du parti d'extrême droite à l'encontre de Jean-Marie Dedecker.

Les deux députés en rupture de banc avec la N-VA avaient aussi songé à une construction avec M. Dedecker, qui est le nouveau bourgmestre de Middelkerke. "Je suis sûr qu'avec une telle liste autour de lui nous aurions franchi le seuil électoral (qui est de 5% des suffrages, ndlr), a pour sa part souligné M. Vuye. Cette liste aurait pu s'appeler "Gezond Verstand" (le bon sens, ndlr), a-t-il précisé. Les deux députés qualifient enfin de "coup de tonnerre dans un ciel sans nuage" le fait que M. Dedecker ait, en dépit d'intenses discussions, de rallier la N-VA où il compte se présenter comme indépendant de la Liste Dedecker (LDD) pour les élections législatives du 26 mai.

M. Vuye et Mme Wouters, tous deux élus en 2014 sous la bannière N-VA, avaient quitté le parti nationaliste en dénonçant l'attitude jugée trop "soft" de la formation de Bart De Wever sur le terrain communautaire. Ils siègent depuis lors comme indépendants comme seuls membres du groupe Vuye&Wouters. Ils avaient envisagé en 2017 - mais sans succès - de s'associer au Vlaams Belang, sous le nom de "VB-Vuye&Wouters". "L'option favorite était une "Forza Flandria", avec tout le monde: nous, Jean-Marie, le VB, quelques figures de la droite flamande et d'anciens VB, comme Frank Vanhecke. Mais elle s'est heurtée à un niet du VB", explique Mme Wouters à nos confrères de Knack, en parlant d'un veto du parti d'extrême droite à l'encontre de Jean-Marie Dedecker. Les deux députés en rupture de banc avec la N-VA avaient aussi songé à une construction avec M. Dedecker, qui est le nouveau bourgmestre de Middelkerke. "Je suis sûr qu'avec une telle liste autour de lui nous aurions franchi le seuil électoral (qui est de 5% des suffrages, ndlr), a pour sa part souligné M. Vuye. Cette liste aurait pu s'appeler "Gezond Verstand" (le bon sens, ndlr), a-t-il précisé. Les deux députés qualifient enfin de "coup de tonnerre dans un ciel sans nuage" le fait que M. Dedecker ait, en dépit d'intenses discussions, de rallier la N-VA où il compte se présenter comme indépendant de la Liste Dedecker (LDD) pour les élections législatives du 26 mai.