Le prix de l'essence 95 (E10) augmentera ce vendredi, atteignant des niveaux que l'on n'avait plus rencontrés depuis 2013. Le prix maximum progressera en effet de 4,2 cents pour culminer à 1,6890 euros le litre, indique ce jeudi le Service public fédéral Économie.

Il faut donc remonter à 2013 pour trouver un prix aussi élevé pour de l'essence à la pompe. C'était alors pour la 95. Pour l'actuelle E10, avec jusqu'à 10% de bioéthanol incorporé, contre 5% dans sa version précédente, il s'agit du prix le plus élevé jamais atteint.

L'essence 98 (E5) sera également plus chère. Le prix maximum augmentera de 5,1 cents pour atteindre 1,7840 euros par litre.

Répit dans la hausse des prix du gaz et de l'électricité

Les prix du gaz et de l'électricité en Europe ont enregistré une baisse substantielle sur les marchés jeudi, à la suite de signes encourageants en provenance de Russie.

Le TTF-Future, un indice de référence pour le gaz naturel, s'était encore emballé jusqu'à 161,5 euros le mégawatt-heure (MWh) mercredi, avant de fortement reculer. Cette tendance s'est poursuivie ce jeudi, avec un prix descendu jusqu'à 97 euros, qui reste cependant supérieur à ce qu'il était il y a quelques mois.

Le coût de livraison en Belgique est aussi en baisse, de 10%, à 230 euros/MWh. Ce prix reste lui aussi néanmoins particulièrement élevé. Ce répit dans la hausse ininterrompue enregistrée depuis plusieurs semaines est due à des déclarations rassurantes du président russe Vladimir Poutine, qui a promis que des quantités record de gaz seraient livrées à l'Europe.

Ce vendredi de 12h à 13h30, Sophie Lenoble, experte de la Creg répondra à vos questions en direct sur Le Vif sur l'explosion de votre facture d'énergie. N'hésitez pas à déjà poser vos questions via ce formulaire.

Le prix de l'essence 95 (E10) augmentera ce vendredi, atteignant des niveaux que l'on n'avait plus rencontrés depuis 2013. Le prix maximum progressera en effet de 4,2 cents pour culminer à 1,6890 euros le litre, indique ce jeudi le Service public fédéral Économie. Il faut donc remonter à 2013 pour trouver un prix aussi élevé pour de l'essence à la pompe. C'était alors pour la 95. Pour l'actuelle E10, avec jusqu'à 10% de bioéthanol incorporé, contre 5% dans sa version précédente, il s'agit du prix le plus élevé jamais atteint. L'essence 98 (E5) sera également plus chère. Le prix maximum augmentera de 5,1 cents pour atteindre 1,7840 euros par litre.Les prix du gaz et de l'électricité en Europe ont enregistré une baisse substantielle sur les marchés jeudi, à la suite de signes encourageants en provenance de Russie. Le TTF-Future, un indice de référence pour le gaz naturel, s'était encore emballé jusqu'à 161,5 euros le mégawatt-heure (MWh) mercredi, avant de fortement reculer. Cette tendance s'est poursuivie ce jeudi, avec un prix descendu jusqu'à 97 euros, qui reste cependant supérieur à ce qu'il était il y a quelques mois.Le coût de livraison en Belgique est aussi en baisse, de 10%, à 230 euros/MWh. Ce prix reste lui aussi néanmoins particulièrement élevé. Ce répit dans la hausse ininterrompue enregistrée depuis plusieurs semaines est due à des déclarations rassurantes du président russe Vladimir Poutine, qui a promis que des quantités record de gaz seraient livrées à l'Europe.Ce vendredi de 12h à 13h30, Sophie Lenoble, experte de la Creg répondra à vos questions en direct sur Le Vif sur l'explosion de votre facture d'énergie. N'hésitez pas à déjà poser vos questions via ce formulaire.