N.H. aurait en effet filmé le cadavre de Jürgen Conings et vendu les images à un média allemand. L'enquête sur ces trois points est toujours en cours, a précisé samedi le parquet.

Le corps sans vie de Jürgen Conings avait été retrouvé dans le Dilserbos, dans le parc national de Haute Campine. Le militaire en cavale, aux sympathies d'extrême-droite, qui avait menacé de s'en prendre aux structures de l'Etat, à une mosquée et à plusieurs personnalités, dont le virologue Marc Van Ranst, était en possession d'un fusil de chasse mais aussi d'un pistolet-mitrailleur P90 de la Défense. Cette arme-là, capable de percer des gilets pare-balles, ne se trouvait plus à côté du corps du militaire. Elle avait été retrouvée cachée sous des racines d'arbre.

Les enquêteurs n'excluent pas que l'arme ait pu être cachée par le chasseur, qui aurait pu être désireux d'étoffer sa collection d'armes. L'enquête a révélé que Jürgen Conings s'était donné la mort avec une arme à feu, rapidement après sa disparition vu l'état de décomposition avancé dans lequel le corps a été retrouvé.

N.H. aurait en effet filmé le cadavre de Jürgen Conings et vendu les images à un média allemand. L'enquête sur ces trois points est toujours en cours, a précisé samedi le parquet. Le corps sans vie de Jürgen Conings avait été retrouvé dans le Dilserbos, dans le parc national de Haute Campine. Le militaire en cavale, aux sympathies d'extrême-droite, qui avait menacé de s'en prendre aux structures de l'Etat, à une mosquée et à plusieurs personnalités, dont le virologue Marc Van Ranst, était en possession d'un fusil de chasse mais aussi d'un pistolet-mitrailleur P90 de la Défense. Cette arme-là, capable de percer des gilets pare-balles, ne se trouvait plus à côté du corps du militaire. Elle avait été retrouvée cachée sous des racines d'arbre. Les enquêteurs n'excluent pas que l'arme ait pu être cachée par le chasseur, qui aurait pu être désireux d'étoffer sa collection d'armes. L'enquête a révélé que Jürgen Conings s'était donné la mort avec une arme à feu, rapidement après sa disparition vu l'état de décomposition avancé dans lequel le corps a été retrouvé.