Compte tenu de la situation sanitaire très difficile et dans l'attente d'éventuelles mesures complémentaires qui seraient décidées par le Comité de concertation, le Conseil d'État a décidé de remettre toutes les audiences fixées du mercredi 24 mars au vendredi 16 avril 2021 inclus, a annoncé mardi la juridiction administrative sur son site internet.

Cette mesure ne concerne pas les demandes de suspension d'extrême urgence.

Compte tenu de la situation sanitaire très difficile et dans l'attente d'éventuelles mesures complémentaires qui seraient décidées par le Comité de concertation, le Conseil d'État a décidé de remettre toutes les audiences fixées du mercredi 24 mars au vendredi 16 avril 2021 inclus, a annoncé mardi la juridiction administrative sur son site internet.Cette mesure ne concerne pas les demandes de suspension d'extrême urgence.