La première chose que fait Pierre Résimont chaque matin, avant d'entamer une journée chargée dans la cuisine de son restaurant doublement étoilé L'Eau vive ? Consulter avec avidité tous les résultats sportifs de la veille et de la nuit, que ce soit en football - national comme européen ou provincial -, en tennis ou en sports moteurs. Il ne peut s'empêcher aussi de jeter un oeil aux disciplines moins suivies et s'arrête encore sur le compte rendu du match des Spirou de Charleroi. A l'occasion, il en parlera avec l'un ou l'autre de ses clients, tout aussi fans que lui. " Nous avons tous besoin, dans nos métiers, d'avoir des dérivatifs, sourit-il. C'est une façon de sortir d'un travail très exigeant, où il faut beaucoup de rigueur par rapport à soi-même. "
...