Dans un communiqué, le Palais confirme que le roi Philippe a reçu en audience mercredi soir les deux présidents d'assemblées fédérales. "Le roi leur a demandé de prendre les contacts politiques nécessaires permettant la mise en place d'un gouvernement de plein exercice. Ils ont accepté cette mission. Ils feront rapport au roi au plus tard le 9 mars", selon le communiqué du Palais.

M. Dewael et Mme Laruelle sont les sixièmes chargés de mission royale depuis les élections du 26 mai dernier. Celles-ci avaient commencé dès l'été avec le tandem Didier Reynders (MR) - Johan Vande Lanotte (sp.a), suivi du duo Rudy Demotte (PS) - Geert Bourgeois (N-VA). Ceux-ci avaient passé la main à l'automne à Paul Magnette (PS), suivi par après par le couple Georges-Louis Bouchez (MR) - Joachim Coens (CD&V). Ces derniers furent relevés par Koen Geens (CD&V) qui a donné sa démission vendredi dernier.

Par voie de communiqué, le MR a salué le fait que Sabine Laruelle soit la première femme à qui le roi confie une mission dans un processus de formation de gouvernement en Belgique.

Par le biais de son président, Georges-Louis Bouchez, le Mouvement Réformateur rappelle sa volonté de travailler à une solution stable et forte pour le Pays. "Notre volonté première est de maintenir la Belgique sur les voies de la modernité et de la prospérité pour tous. C'est pourquoi j'appelle à la prise de responsabilité de chacune et chacun afin de pouvoir entamer au plus vite des négociations pour la formation d'un gouvernement de plein exercice " explique le président du MR. "Pour cela, il convient de restaurer la confiance entre les partenaires. Son parcours, ses qualités personnelles, sa franchise et la confiance qu'elle inspire font de Sabine Laruelle la personne adéquate pour cette mission qui pourra également s'appuyer sur l'expérience et tout le poids politique de Patrick Dewael", ajoute-t-il.

Dans un communiqué, le Palais confirme que le roi Philippe a reçu en audience mercredi soir les deux présidents d'assemblées fédérales. "Le roi leur a demandé de prendre les contacts politiques nécessaires permettant la mise en place d'un gouvernement de plein exercice. Ils ont accepté cette mission. Ils feront rapport au roi au plus tard le 9 mars", selon le communiqué du Palais. M. Dewael et Mme Laruelle sont les sixièmes chargés de mission royale depuis les élections du 26 mai dernier. Celles-ci avaient commencé dès l'été avec le tandem Didier Reynders (MR) - Johan Vande Lanotte (sp.a), suivi du duo Rudy Demotte (PS) - Geert Bourgeois (N-VA). Ceux-ci avaient passé la main à l'automne à Paul Magnette (PS), suivi par après par le couple Georges-Louis Bouchez (MR) - Joachim Coens (CD&V). Ces derniers furent relevés par Koen Geens (CD&V) qui a donné sa démission vendredi dernier. Par voie de communiqué, le MR a salué le fait que Sabine Laruelle soit la première femme à qui le roi confie une mission dans un processus de formation de gouvernement en Belgique. Par le biais de son président, Georges-Louis Bouchez, le Mouvement Réformateur rappelle sa volonté de travailler à une solution stable et forte pour le Pays. "Notre volonté première est de maintenir la Belgique sur les voies de la modernité et de la prospérité pour tous. C'est pourquoi j'appelle à la prise de responsabilité de chacune et chacun afin de pouvoir entamer au plus vite des négociations pour la formation d'un gouvernement de plein exercice " explique le président du MR. "Pour cela, il convient de restaurer la confiance entre les partenaires. Son parcours, ses qualités personnelles, sa franchise et la confiance qu'elle inspire font de Sabine Laruelle la personne adéquate pour cette mission qui pourra également s'appuyer sur l'expérience et tout le poids politique de Patrick Dewael", ajoute-t-il.