En Wallonie, le code du développement territorial (CoDT) soumet à permis d'urbanisme les installations fixées au sol, pas les autres. La députée Caroline Cassart-...

En Wallonie, le code du développement territorial (CoDT) soumet à permis d'urbanisme les installations fixées au sol, pas les autres. La députée Caroline Cassart-Mailleux (MR) soulève plusieurs difficultés. Les démarches pour obtenir un permis d'urbanisme seraient longues, coûteuses et souvent soldées par un avis négatif. En Flandre, elles ont été abandonnées en 2016. Or, certains producteurs, avance la députée, possèdent des terres à cheval sur la frontière linguistique... Ce qui complique la situation. Le ministre de l'Agriculture, Willy Borsus (MR), confirme qu'il faudrait, pour la simplifier, modifier le CoDT, avec, au préalable, " une analyse du respect des paysages et une pondération des intérêts économiques et d'aménagement du territoire. " Il chargera son administration d'une telle tâche.M.LA.