"C'est un nouveau bidule qui déforce nos institutions (...) et qui va ajouter de la complexité à la complexité (institutionnelle)", a commenté lundi Pierre-Yves Jeholet, en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, où il était interrogé par plusieurs députés sur ce sujet.

"Ce sont les ministres qui sont chargés d'assurer la cohésion. (...) Nous travaillons tous les jours à ce lien entre francophones", a ajouté M. Jeholet (MR), dénonçant un "organe vide de sens" créé sans aucune concertation avec la Fédération.

Le gouvernement de la Cocof a décidé dans la discrétion cet été de confier à Olivier Maingain la mission de facilitateur des relations entre francophones de Bruxelles et de Wallonie.

"C'est un nouveau bidule qui déforce nos institutions (...) et qui va ajouter de la complexité à la complexité (institutionnelle)", a commenté lundi Pierre-Yves Jeholet, en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, où il était interrogé par plusieurs députés sur ce sujet. "Ce sont les ministres qui sont chargés d'assurer la cohésion. (...) Nous travaillons tous les jours à ce lien entre francophones", a ajouté M. Jeholet (MR), dénonçant un "organe vide de sens" créé sans aucune concertation avec la Fédération. Le gouvernement de la Cocof a décidé dans la discrétion cet été de confier à Olivier Maingain la mission de facilitateur des relations entre francophones de Bruxelles et de Wallonie.