Geens soutient la coalition Vivaldi, composée de sept partis, qui actuellement l'objet de négociations, mais n'en fera pas partie.

Toujours selon Het Nieuwsblad, c'était pour lui "le Seize" ou rien. Comme le poste de Premier ministre ira probablement à Alexander De Croo (Open VLD) ou Paul Magnette (PS), tous deux nommés formateurs par le roi Philippe, Geens n'entrera pas dans la coalition Vivaldi.

Ces derniers mois, le nom de Koen Geens a été régulièrement cité comme potentiel Premier ministre. Il avait été chargé de mission royale l'hiver dernier mais avait dû jeter l'éponge le 14 février, après un refus du PS de s'asseoir autour de la table avec la N-VA.

Âgé de 62 ans, Koen Geens est entré tardivement sur la scène politique en devenant en 2013 ministre des Finances du gouvernement Di Rupo à la suite de la démission de Steven Vanackere. En 2014, il reprenait le portefeuille de la Justice. A la Chambre, Koen Geens reprendra la siège occupé par son suppléant Sammy Mahdi. A 32 ans, cette figure montante du CD&V avait été le challenger de Joachim Coens lors des élections présidentielles internes en décembre dernier. M. Coens ne l'avait emporté qu'avec 53% des suffrages. Le Vilvordois est désormais pressenti pour occuper un poste au sein du futur exécutif.

Sammy Mahdi, président des jeunes CD&V, Belga
Sammy Mahdi, président des jeunes CD&V © Belga

Avec Belga

Geens soutient la coalition Vivaldi, composée de sept partis, qui actuellement l'objet de négociations, mais n'en fera pas partie. Toujours selon Het Nieuwsblad, c'était pour lui "le Seize" ou rien. Comme le poste de Premier ministre ira probablement à Alexander De Croo (Open VLD) ou Paul Magnette (PS), tous deux nommés formateurs par le roi Philippe, Geens n'entrera pas dans la coalition Vivaldi. Ces derniers mois, le nom de Koen Geens a été régulièrement cité comme potentiel Premier ministre. Il avait été chargé de mission royale l'hiver dernier mais avait dû jeter l'éponge le 14 février, après un refus du PS de s'asseoir autour de la table avec la N-VA. Âgé de 62 ans, Koen Geens est entré tardivement sur la scène politique en devenant en 2013 ministre des Finances du gouvernement Di Rupo à la suite de la démission de Steven Vanackere. En 2014, il reprenait le portefeuille de la Justice. A la Chambre, Koen Geens reprendra la siège occupé par son suppléant Sammy Mahdi. A 32 ans, cette figure montante du CD&V avait été le challenger de Joachim Coens lors des élections présidentielles internes en décembre dernier. M. Coens ne l'avait emporté qu'avec 53% des suffrages. Le Vilvordois est désormais pressenti pour occuper un poste au sein du futur exécutif. Avec Belga